allo maman bobo

se caler pour ne pas craquer !

par Christine Mouez Gojon - 9 déc. 2019

la "faim" justifie les moyens

SI L’ENVIE DE MANGER SE DÉCLENCHE QUAND TU AS FAIM, ELLE SE RAPPELLE AUSSI À TON BON SOUVENIR PAR LA VUE OU L’ODEUR D’ALIMENTS APPÉTISSANTS. ALERTE !! LA TÊTE DANS LE FRIGO, LES MAINS DANS LA «CONFITURE», QUAND TU TE GAVES, C’EST JUSTE PAS SÉRIEUX. AVANT LES FÊTES, CALME LE JEU. FRINGALE TOI-MÊME !

D’abord, tu identifies ta «vraie faim» : le ventre qui gargouille, le petit creux à l’estomac, ça te parle? Dans l’idéal, il faudrait attendre une véritable sensation de faim avant de manger, et surtout apprendre à faire la différence entre passer un moment à table pour se rassasier, et celui à te «goinfrer» en douce, pour combler ton mal-être. «La faim vient en mangeant» ? Méfie-toi bien de ces vieux adages pervers. Il faut se nourrir «en pleine conscience», dans le calme et à l’écoute de ses sensations, sentir la satiété arriver. Et si tu as des pulsions soudaines devant un paquet de bonbons ou un plateau de charcuterie, voici quelques réflexes anti-faim basiques, qui peuvent contribuer à retrouver ou à garder ton poids de forme et pallier les instincts boulimiques.

GESTES ANTI-FAIM

Tu peux stimuler les deux points réflexes de ton corps liés à l’appétit. L’un sur l’orteil du pied, celui situé après le pouce, juste sous son ongle. Le deuxième se trouve dans le creux interne du bras à hauteur du coude. Dès qu’une fringale liée à la colère ou au stress se fait sentir, masse ces zones pendant quelques minutes. Envolée, l’envie irrésistible de chocolat ou de baba au rhum...

ASTUCES NATURELLES

La pomme est un excellent «doudou» coupe-faim naturel de référence. Ses pelures très riches en fibres piègent les graisses dans l’estomac et évitent leur assimilation. Consomme du son d’avoine. Il gonfle au contact de l’eau et occupe 20 à 30 fois son volume dans l’estomac. Privilégie le konjac, l’agar-agar, le fucus, les œufs, le fromage blanc, les amandes, la banane...
Le café au lait n’a pas bonne réputation ! Nécessitant plusieurs heures de digestion, il a l’intérêt d’agir comme un puissant coupe-faim. Son assimilation par les sucs gastriques prend des heures pendant lesquelles l’estomac va rester plein, prolongeant la sensation de satiété. Mâchonne lentement un glaçon avant les agapes. L’hyper froid endort les papilles gustatives et diminue ainsi la gourmandise. Tu peux préparer des glaçons coupe-faim à la cannelle, aux clous de girofle pour émousser la fringale. Avant de sortir pour dîner, tu bois deux verres d’eau, en attendant une coupe de Moscow Mule... Et puis, c’est incongru, tu manges un avocat nature. Riche en calories, certes, il «cale» et dépose un film qui protège l’estomac et accélère la digestion. La choucroute est un excellent aliment minceur qui modère les pulsions gourmandes intempestives... Evidemment, on ne parle pas de la charcuterie qui l’accompagne ! Profite également du bienfait minestrone dont le secret réside dans les légumes coupés en morceaux. Ils offrent un index glycémique moins élevé que la soupe mixée. Ton désir de manger est assouvi, et dans ton décompte de calories, ça compte pour du beurre !

© konradbak