barrez-vous !

Quel est votre hôtel préféré ?

par la rédaction - 3 mai 2018

Voulez-vous dormir avec moi ce soir ?

Activmag vous a préparé une sélection des plus beaux hôtels des alpes. Ouvrez grand vos yeux et préparez vos valises, vous allez bourlinguer entre luxe et volupté dans ces établissements insolites qui ne manquent décidément pas de charme. A vos marques, prêts, voyagez !

1. Le totem terminal neige : entre pierre et ciel !   

Posé sur la roche comme s’il la prolongeait, gris, minéral, un brin austère, le Totem Terminal Neige, à Flaine, entièrement rénové par la famille Sibuet, a rouvert ses portes en décembre 2016. Sans renier ses origines, le monolithe imaginé par Marcel Breuer, cache, sous son épaisse coque de béton alpin, un intérieur arty quasi urbain... > Lire l'article

2. Le palafitte : hors d'eau, hors d'air

Lac bleu glaçon, sommets alpins en toile de fond, Neuchâtel, paisible bourgade aux confins du Jura affiche une sérénité toute helvétique. Mais au-delà du décor de carte postale, elle abrite également un de ces lieux atypiques qui font le charme d’une Suisse inattendue... Visite du seul hôtel de luxe d’Europe construit sur l’eau, un lieu unique. > Lire l'article

3. le boutik hôtel : nuits câlines, nuits shopping, nuits d'amour...

Le Boutik Hotel, c’est un peu l’adresse que l’on a envie de garder secrète. Juste pour être sûre d’y avoir toujours sa chambre. Mais on n’est pas comme ça…alors on partage. Vous voyez le lac ? L’entrée de la vieille ville, en face ? C’est juste là…un hôtel atypique aux allures de guest house, version luxe. Une déco particulièrement inspirée et créative qui fait figure de laboratoire de styles et une ambiance comme à la maison. Et vous pouvez même repartir avec la déco... > Lire l'article

4. le saint roch : roch star

À grandes touches et fines retouches, Eric Claret-Tournier a complètement transformé un ancien hôtel du centre de Courchevel pour en faire un cinq étoiles original. Quand chalet alpin rime avec style contemporain... > Lire l'article

5. le rocky pop : rocky n'roll

Aux Houches, à un jet de pierres du toit de l'Europe et du luxe des établissements qui fleurissent à ses pieds, le Rocky Pop fait le pari d'une hôtellerie de montagne économique sans être cheap, festive, acidulée, décontractée et décomplexée... > Lire l'article

6. petit hôtel confidentiel : un hôtel plus si confidentiel

Ses lettres de noblesse brillent timidement, accrochant le regard des passants. Le must-have des hôtels cinq étoiles, c'est pourtant par ici que ça se passe, en levant le nez au cœur du centre ancien de Chambéry. La visite du Petit Hôtel Confidentiel est à l'image de l'ensemble : intimiste... > Lire l'article

7. le pashmina : un peu plus près des étoiles...

Perché sur le toit de l’Europe, le Pashmina annonce la couleur, ou plutôt les couleurs : du blanc pour la neige et toute une palette bariolée en déco pour l’égayer ! Rajoutez une belle dose de douceur poudreuse et les passionnés d’aventure ont trouvé, à Val Thorens, leur camp de base avant de tutoyer les étoiles... > Lire l'article

8. le refuge des aiglons : bed & web first

Si l'on vous parle «refuge» à Chamonix, les images se bousculent avec plus ou moins d'effroi : altitude, dortoir, eau glacée, promiscuité... Stop ! Respirez : il s'agit là du Refuge des Aiglons, à Chamonix certes, mais avec luxe, calme et connectivité... Et eau chaude à tous les étages... > Lire l'article

 

9. whitepod : white or green ?

Envie d’une échappée un peu folle en montagne ? Les Whitepods, drôles de cocons «écolo high-tech», vont vous plaire. Comme un bataillon de petits ovnis qui aurait atterri sur les pentes du Chablais Valaisan, ils revisitent de façon iconoclaste l’hébergement en altitude. Avec le lac Léman en ligne de mire... > Lire l'article

10. le clos des sens : on fait classe !

Quand l’école du chef-lieu à Annecy-le-Vieux ferme ses portes en 2010, c’est tout un village qui tourne la dernière page des mémoires d’écoliers. De la maternelle à la primaire, il n’est pas rare de croiser les mélancoliques de l’époque, gratte-cahiers ou rois de la récré, pas de jaloux, tous se rappellent avec nostalgie sacs de billes, marelle et bonnet d’âne, que d’états d’âme... > Lire l'article

11. l'auberge du père bise : bise bis l'histoire continue !

C’est en mai 2017 que Jean et Magali Sulpice rouvraient la légendaire auberge du Père Bise, créée à Talloires en 1903, après quelques mois de travaux. Si la restauration est pour eux une partition totalement maîtrisée, l’hôtellerie est une initiation. Une jolie découverte... > Lire l'article

12. l'abbaye de talloires : esprits ceints 

Si l’envie vous prend d’imaginer le fantôme de Thiberge la carolingienne, de ressentir l’âme de Cézanne, de Lamartine, ou pourquoi pas jouer les stars en croisant Jean Reno, Bruce Willis ou Dany Boon, actionnaires de cette abbaye, le plus ancien hôtel du lac d’Annecy, c’est à l’Abbaye de Talloires qu’il faut aller... > Lire l'article

13. l'altapura : premier de la classe

A 2300m d’altitude, l’Altapura est le premier 4 étoiles (5 aujourd’hui) à conquérir les sommets de Val Thorens. Et pas le dernier à rejoindre la famille Sibuet… > Lire l'article

14. le lana : lana morphose

À bientôt 60 ans, ce Courchevelois en impose toujours autant. D'opérations d'envergure en interventions esthétiques sur mesure, la magistrale silhouette du Lana s'est étoffée et son look subtilement modernisé. Sans rien lui ôter de son esprit familial et de son tempérament convivial.. > Lire l'article

15. grandes alpes : de régence en gérance

Trônant en plein centre de Courchevel 1850, l'hôtel cinq étoiles «Grandes Alpes» est le couronnement de l'audace et du travail d'une dynastie familiale. Une lignée de pionniers qui ont connu le meilleur dans l'empire et ont su se faire une place royale dans la station depuis sa fondation. > Lire l'article

16. le k2 altitude : étude de k(2)

Les Capezzone aiment les montagnes... Et peut-être encore plus les dépasser ! Accompagnée de proches collaborateurs, cette cordée familiale a franchi les obstacles pour se hisser au sommet de l’hôtellerie de luxe. A Courchevel 1850, ils ont mis en œuvre des travaux massifs pour métamorphoser l’ancien hôtel Kilimandjaro en un nouveau cinq étoiles : le k2 altitude... > Lire l'article

17. le saint joseph : un hôtel particulier

Prenez un petit hôtel à Courchevel dans les années 50. Ajoutez-y le premier bar de la station. Complétez au fur et à mesure avec une bonne dose d’esprit d’entreprendre, un élixir d’amour et de grands traits d’audace. Agrandissez et mixez le tout avec une décoration de demeure bourgeoise, luxueuse, mais non ostentatoire. Et découvrez «le Saint-Joseph» façon maison Tournier. > Lire l'article

la rédaction