boys boys boys...

Passez votre chemin, mesdames ! C'est à vos hommes qu'on parle !
Oui, bonhomme, on a deux trois choses à se dire...