c.o.d.

design
cerise noire

par Magali Buy - 9 juin 2020

noyau dur !

AU PETIT BONHEUR LA CHANCE, ON JETTE LES DÉS ET ON Y VA ! PAS D’ŒILLÈRES, JUSTE DE LA CURIOSITÉ ET DES CONVICTIONS TRÈS FORTES. POUR TIPHAINE VASSE, DESIGNER LYONNAISE, LE HASARD, C’EST LA CERISE SUR LE GÂTEAU !
Tiphaine Vasse

Enfant, entre les sciences, la photo et la passion du dessin à tout va, la fibre artistique, c’est l’évidence. Et s’il lui est difficile de faire un choix, les circonstances trient sur le tas : “Tout s’est décidé un peu par hasard. J’ai tenté le concours arts appliqués au cas où. Je l’ai eu et hop, j’ai tranché ! C’est un peu mon fonctionnement global. Je m’adapte à ce qui se présente et je m’engouffre.” Végétarienne depuis 20 ans, fan de punk rock et d’alternatif, à 42 ans elle cultive sa fibre marginale, signe d’une personnalité atypique et hyperactive, toujours pas monts et par vaulx : “J’aime ouvrir les portes, observer tous les horizons et ne surtout pas m’enfermer. Je ne suis pas une girouette pour autant, je suis juste ouverte !”

DESTIN ANIMÉ

Une fois le bac plié, elle finance seule ses études de design industriel à Paris, tout à la débrouille, c’est son tempérament : “Je voulais être à mon compte. Après mon BTS, je me suis fait la main dans deux agences web et une de design global à Dijon, avant de créer Cerise Noire en 2006. J’aime travailler dans l’échange et le partage, construire, mais faire les choses moi-même.” En 2010, elle emménage à Lyon, ses carnets de dessin dans les cartons et donne naissance à Wooden Design, branche consacrée à l’objet. Le premier proto de sa chaise Haha sort des clous à la Biennale de Saint-Etienne en mars 2013, elle s’assoit.

ECHO LOGIQUE

“J’aime l’idée d’un design éthique, éco-responsable, des matériaux pérennes qui n’ont pas une empreinte écologique forte. Je travaille du bois du Jura, avec un ébéniste lyonnais, idem pour le miroitier... Il est très important que tout soit le plus local possible, pour un suivi qualité irréprochable.” Des chaises, un fauteuil à bascule Dada, de la vaisselle et des miroirs modulaires visionnaires... la designer Tiphaine aime le lien à l’objet, sa fonction, la forme, le positionnement et la poésie qui en découlent. Elle joue sur la simplicité des lignes, place sa création dans l’espace et laisse l’utilisateur réfléchir autrement à son utilité. “Le design, ce n’est pas de la déco, c’est le dessin au service d’un usage. Et s’il ne le remplit pas, il ne sert à rien !”

 

+ d'infos : http://cerise-noire.com