en chantier

urbanisme au passé
- aix-les-bains et l'hôtel de ville -

par Mélanie Marullaz - 7 nov. 2019

époque gallo-romaine l'âge mur

CE N’EST PAS TOUS LES JOURS QU’ON PEUT POSER LA MAIN SUR UN MUR VIEUX DE 2000 ANS. A AIX-LES- BAINS, C’EST POSSIBLE. UN DE CEUX DE L’HÔTEL DE VILLE A SURVÉCU AUX CONFLITS, ÉPIDÉMIES ET INCENDIES. ALORS IMAGINEZ S’IL POUVAIT PARLER, TOUT CE QU’IL POURRAIT RACONTER...

Il nous dirait d’abord qu’il a été construit par les Romains pour durer. Depuis le IIe siècle, ses pierres sèches qui n’ont pas bougé lui donnent raison. Il confirmerait peut-être aussi une des hypothèses qui courent à son sujet. Il était l’un des pans d’un temple, ça, c’est à peu près sûr, mais on ne sait pas trop à qui cet édifice était dédié. On a d’abord parlé de Diane, après la découverte d’un buste ; puis de Bormo, dieux des eaux chaudes et bouillonnantes ; et enfin d’Hygie, déesse de l’hygiène et de la santé. Des pistes plausibles, quand on sait que l’utilisation des thermes daterait d’avant les Romains. Des vestiges en attestent, au 1er étage du bâtiment thermal de l’autre côté de la rue.

MÛR MUR

Notre mur expliquerait aussi qu’il a ensuite été celui d’une église, puis d’un cellier, d’une carrière de pierre, et d’un théâtre... mais jamais d’une étable, comme ce fut le cas pour l’Arc de Campanus, son contemporain et voisin de la place Maurice Mollard. Il aurait probablement une sorte d’amnésie en ce qui concerne le Moyen-Age, car il n’en reste rien à Aix-les-Bains, et retrouverait la mémoire à partir de la Renaissance. C’est à cette époque, à la fin du XVIe siècle, que le château, auquel il est accolé, fut rebâti, avec ses fenêtres à meneaux, la tour construite par François de Seyssel pour Isabeau de Roche-Andry et le magnifique escalier d’honneur à quatre colonnes (toujours visible) qui s’y enroulait alors jusqu’à une toute petite chapelle.
En 1866, le Château, racheté par la commune, est transformé en Hôtel de Ville. 8 ans plus tard, le mur millénaire devient aussi celui d’un musée, au sein de la mairie, Lepic d’abord, archéologique aujourd’hui, qui abrite des vestiges, comme lui, de l’époque gallo-romaine.

Avec la collaboration de Elsa Sammarro, guide-conférencière d'Aix-les-Bains / ©Ot Aix Les Bains e-Com Photos.eu C.baudot Aixriviera