frou-frou

bijoux
testimonio

par Magali Buy - 6 avr. 2020

maya label

UN BIJOU CONTRE DE L’EAU POTABLE POUR UNE FAMILLE GUATÉMALTÈQUE TOUTE UNE JOURNÉE ? FALLAIT Y PENSER NON ? POUR VANESSA VALENCIA ET DIEGO MOLINA CRÉATEURS LYONNAIS D’ORIGINE AMÉRINDIENNE, C’EST UNE BRILLANTE IDÉE QUI NE BOIT PAS LA TASSE.

Elle est mexicaine, lui guatémaltèque, ils ont cette passion commune pour la mode et l’artisanat, et si ça sent le soleil des terres d’Amérique du Sud, que demande le peuple ? Ils ont grandi là-bas, mais se sont rencontrés ici, 18 ans plus tard, sur les bancs de l’université lyonnaise... J’en appelle aux incantations mayas, si ce n’était pas écrit, je rends mon encrier. A 26 et 27 ans, ils innovent avec bagout, un concept de bijoux éthiques bien de chez eux, une histoire faite d’heureux hasards qui, pour le jeune homme, coule de source.

Vanessa et Diego

TOUS À L’EAU !

Août 2017, tout commence dans leur appartement, quelques amis et de la bonne humeur, rien de mieux pour un crash test ! Des colliers d’imagination accrochés autour du cou, Vanessa et Diego viennent de se lancer dans le vide avec une collection éco responsable au doux nom de Testimonio. Pour le jeune couple, la symbolique du témoignage est avant tout un pacte d’humanité avec le monde, une volonté d’être utile et de laisser une empreinte pour l’avenir. “Quand on a créé Testimonio, on a voulu donner un sens fort au projet, retourner à nos origines aussi, c’était essentiel. On dessine tous nos bijoux, mais ils sont faits main au Guatemala. Valoriser cet artisanat est primordial. On a aussi décidé de tourner notre passion vers la bonne cause, parce qu’il faut savoir qu’en Amérique Latine, l’accès à l’eau potable est dif- ficile, surtout dans les zones montagneuses.” Ils choisissent donc de travailler en collaboration avec Inspira Guate, une association locale qui œuvre pour améliorer la qualité de vie, et se jettent à l’eau.

GOUTTE À GOUTTE

Alors quand ils présentent leur projet à leurs proches, c’est un peu le cœur battant la chamade qu’ils passent l’épreuve du feu. Ola général, le succès est total ! Ils se gonflent d’enthousiasme et enchaînent ventes privées, comités d’entreprises et salons de créateurs, quand un corner aux Galeries Lafayette de la Part Dieu les met à la fête. Olé ! Septembre 2018 fait des étincelles, plus le temps d’enfiler des perles ! A chaque bijou acheté, une partie des recettes permettra d’installer des systèmes de filtres d’assainissement dans les foyers. “Ils sont fonctionnels pendant 2 ans. Les villageois peuvent ainsi boire l’eau du robinet. J’y vais tous les ans, c’est toujours très touchant”, reconnaît Diego. Et quand on sait que le pays se bat contre la faim et la malnutrition, ils sont bien loin de mettre un coup d’épée dans l’eau.

SURFER SUR LA VAGUE

Du plaqué or pour la monture, du cristal et des pierres semi-précieuses pour raconter l’histoire des civilisations, Vanessa et Diego donnent à leurs bijoux l’exotisme original d’une civilisation haute en vitamines : Pitaya rose, Tikal bleu, Abanico ou Lluvia de estrellas, ça pète et surtout ça interpelle : “On va trouver des pièces toutes cousues main, inspirées de la culture latino américaine. Certaines rappellent les ruines maya avec des formes asymétriques, d’autres l’éventail, très utilisé chez les Aztèques. Il y a toujours une touche ethnique et très moderne, parce que l’artisanat peut s’avérer très brut, on l’adapte au goût du jour et surtout au nôtre.”  Agate, quartz rose, onyx ou encore œil de tigre, inutile de connaître les vertus des cailloux pour comprendre que boucles, joncs et autres pendentifs portent les vestiges d’une tendance totale peace and love. Depuis le Village des Créateurs lyonnais, leurs créas s’envolent pour l’Italie, l’Espagne ou encore la Suisse. Une chose est sûre, Testimonio n’est pas près de tomber à l’eau.

 

+ d'infos : http://testimonioshop.com