les alpes so hype !

dossier / les tire-fesses
passent à confesse : les arcs

par La rédaction - 22 déc. 2018

les arcs visent large

Les arcs, si vous étiez un signe ? Je serais gémeaux : curieuse, un brin intello, j’accorde une grande importance à la culture. Mais je sais me détendre : je flirte même avec le ciel, et dans mon paradiski, on croise bien des extraterrestres… malicieuse, j’adore jongler sur plusieurs niveaux… ça flatte mon égo !

Si vous étiez une personnalité emblématique ?
Charlotte Perriand, architecte et designer française. Elle m’a rendue belle et accueillante et a totalement créé mon identité. Habillée du sol au grenier, je lui dois mon look d’enfer !

Si vous étiez un festival ?
L’Académie Festival de Musique des Arcs qui prépare sa 46ème édition !

Si vous étiez un film ?
Je serais «Apocalypse snow !», tourné chez moi…

Si vous étiez un évènement insolite ?
Le jour où Nelson Montfort a certifié avoir vu des ovnis ! (voir focus)

Si vous étiez un plat typique ?
«Les chaussons du boulanger». Pâte à pain fourrée et cuite au feu de bois, ils se déclinent en plusieurs versions. A perdre pied !

Si vous étiez un personnage fictif ?
Tell Guillaume, je tire bien à l’arc.

Si vous étiez une chanson ?
Love in the d’Arcs…

Si vous étiez un livre ?
«Le Petit prince» : dessine-moi une station !

Si vous étiez un champion ?
Michaël Prüfer, recordman du monde de ski de vitesse et unique champion du kilomètre lancé en 1992.

Si vous étiez un people ?
Je suis la station fétiche d’Yvan Le Bolloch !

Si vous étiez une pratique originale ?
Une descente en bouée sur un toboggan de neige hors norme ? Décollage immédiat !

Si vous étiez un âge ?
J’ai 50 ans tout pile.

Si vous étiez un évènement marquant ?
Je serais 1968. Arc 1600 sort de mon corps, le téléphérique des deux têtes aussi. Ouf, c’est du lourd.

Si vous étiez un alcool ?
L’arquebuse !

Si vous étiez une devise ?
A qui voit loin, rien n’est impossible.

Si vous étiez un sujet tabou ?
Une chose est sûre, je le resterais !

Si vous étiez un complexe ?
Un complexe de cinémas ! Pour «Les Arcs Films Festival» qui accueillera Laetitia Casta, Valeria Bruni Tedeschi et Romain Duris du 15 au 22 décembre prochain, mais aussi parce que nous organisons le «talent village» qui permet à une dizaine de jeunes réalisateurs européens sélectionnés, de travailler une semaine auprès de professionnels.

Si vous étiez un animal ?
Je serais l’ours : chez moi, au 19ème, on le chassait encore…

Si vous étiez une activité hors neige ?
J’adore boucher les trous, ça tombe bien, j’ai un golf plutôt bien fourni.

Si vous étiez un accessoire de mode ?
Un smartphone, je suis connectée jusqu’au bout des ondes !

Si vous étiez une légende ?
On raconte que Victor Emmanuell II, Duc de Savoie, se rendait très souvent dans un relais de chasse pour traquer l’ours. Visiblement bien accompagné, il s’adonnait surtout aux plaisirs libertins, loin des regards de la cour. (voir focus)

Si vous étiez une caractéristique physique ?
Avec 4 niveaux, j’ai la lumière à tous les étages !

Si vous étiez une position sexuelle ?
L’Arc de triomphe ou l’Arc tendu, j’ai du mal à me décider…

FOCUS LES ARCS

Un pas... pas dans le vide !

Mais une belle vue quand même ! Monts Turia et Pourri d’un côté, chaîne des Alpes de l’autre et jusqu’aux contreforts du Jura par temps clair : voilà le panorama à 360° dont pourront profiter les skieurs des Arcs, depuis la nouvelle passerelle panoramique de l’Aiguille Rouge.

A plus de 3200 mètres d’altitude, elle est desservie par les cabines du téléphérique rhabillées de rouge pour l’occas’. La passerelle de 35 mètres de long mène à un promontoire vitré, surplombant la réserve des Hauts de Villaroger.

Conquête au sommet...

Quand un relais de chasse aux ours devient le refuge de «pas sages» clandestins, on accourt ! Prince de la Maison de Savoie, Victor-Emmanuel II, premier roi d'Italie est surnommé le «Roi gentilhomme». Un titre de «galantuomo» qui n'est visiblement pas usurpé, comme le rapporte entre autres la légende associée à Arc 2000. Possédant un relais de chasse sur le territoire de l'actuelle station, le souverain y venait officielllement pour se livrer à la traque des ours. Les peaux des bêtes vaincues trouvaient peut-être certains usages particuliers devant la cheminée... Car le lieu lui servait surtout de refuge pour passer des moments frivoles loin des curieux. Du lit à la table il n'y a qu'un pas : l'ancien relais de chasse, qui a conservé son cadre rustique, est devenu, depuis, l’un des bons plans resto des Arcs !

Extr’Arcs terrestres !

Nelson Monfort l’affirme : en 1985, il a aperçu un phénomène étrange du côté de la station: “J'ai vu un objet rectangulaire, très lumineux, qui se déplaçait doucement au-dessus d'une crête, sans aucun bruit. L'objet a fait une sorte d'oscillation à 45 degrés, puis est parti à toute vitesse dans l'espace.”

Flippant non ? L’animateur, qui rassure ne prendre aucune substance hallucinogène, s’en défend, “nous ne sommes pas seuls dans l’univers !”, et s’il n'existe à ce jour aucune explication à sa vision de l’époque, les extraterrestres Enak Gavaggio et Romain Grojean, skieurs acrobatiques et freerider emblématiques de la station, pourraient dorénavant semer le trouble. Se livrant à quelques exploits tels des flèches sur les sommets des Arcs… C’est à s’y méprendre !

À gauche : Enak Gavaggio. À droite : Romain Grojean

Quinqu'Arc !

Ala fin des années 60, l'époque est à la démocratisation des loisirs. En montagne, il faut concilier ski et logements d’altitude, idéalement sans voiture pour préserver l'environnement. C’est dans cette mouvance que Robert Blanc, enfant du pays, Roger Godino, promoteur et Charlotte Perriand, architecte désigner, décident de révolutionner les Arcs !

Etalée sur 4 niveaux de 810 à 3800 mètres, il aura fallu des années pour tout exploiter… 1968 : Arc 1600, 1974 : Arc 1800, 1979 : Arc 2000 et 2003 : Arc 1950, un vrai parcours du combattant. Inspirée par le Mouvement Moderne de Le Corbusier et déjà internationalement reconnue, Charlotte Perriand mettra vingt ans de créativité audacieuse au service de la station. Un demi-siècle d'histoire à fêter cette année à l’occasion de son 50ème anniversaire.

Charlotte Perriand, Bernard Taillefer, Roger Godino et Gaston Regairaz
Robert Blanc
© OT Les Arcs / © Carole Godino / ® merci / ®andyparant
La rédaction