les alpes so hype !

dossier / les tire-fesses
passent à confesse : tignes

par La rédaction - 10 janv. 2019

tignes the revenant

Tignes, si vous étiez un signe astrologique ? Malgré tout ce qui m’est arrivé, je suis plutôt joyeuse, expansive, hyperactive. Il me faut des activités, du temps et du champ libre, même si j’ai un peu tendance à m’engager dans plusieurs directions à la fois. Mais vraiment, ce que je ne supporte pas, c’est la rou-tignes ! Je serais donc un vrai sagittaire.

Si vous étiez une personnalité emblématique ?
L’Abbé Pellicier. En 1952, dans le mois qui précède l’engloutissement total du vieux village pour la mise en eau du barrage du Chevril, le prêtre s’oppose aussi longtemps que possible à la destruction de l’église. Dans un édifice dénudé où ne reste plus que le maître-autel, il célèbre encore neuf communions solennelles, puis une dernière messe, quelques jours avant son dynamitage. Comme le capitaine d’un navire, il est l’un des derniers à quitter le village. Pour moi, il symbolise la résistance tignarde.

Si vous étiez une année ?
2013, l’année de ma 3ème naissance. Ah oui, parce que je suis re-née quand même, dès 1953, je n’ai pas attendu 60 ans. Mais Tignes 1800, ouverte en 2013 donc, est construite autour de la réplique exacte de mon église noyée sous les eaux du barrage. Ça me fait un peu drôle d’ailleurs…

Si vous étiez une année ?
2017, j’ai reçu deux fleurs au concours des village fleuris. Rhoo, je plaisante ! 1956, c’est vraiment là qu’on a commencé à m’envisager et donc à me construire comme une vraie station de ski.

Si vous étiez un événement marquant ?
Je pense qu’on fait difficilement plus marquant que d’être engloutie sous un lac, non ?

Si vous étiez un Festival ?
Le Festival Live in Tignes by Francofolies, 3 jours de concerts gratuits sur les pistes et au cœur de la station, du 16 au 18 avril prochain. Au programme : Cats on Trees et Boulevard des Airs

Si vous étiez un film ?
Les Revenants, la série a été tournée ici, mais même si c’est anecdotique, je préfère «Le Grand Bleu» : les scènes sous l’eau, qui sont censées se dérouler en Amérique du Sud, et bien c’est moi ! Au lac de Chardonnet.

Si vous étiez une chanson ?
I will survive.

Si vous étiez un art ?
Le slopestyle, parce qu’à ce niveau d’acrobaties, ce n’est plus du sport, c’est de l’art.

Si vous étiez un champion ?
Je serais Guerlain Chicherit. Champion de ski free-ride et de sports auto, c’est quand même le 1er au Monde à avoir réalisé un back-flip en voiture…

Si vous étiez un personnage fictif ?
Je serais un Phoenix, mais du genre surentraîné.

Si vous étiez un people ?
Steve Mar-Tignes, Chris Mar-Tignes, Mar-Tignes Solveig… En toute honnêteté, je crois qu’ils vont plutôt à Val d’Isère… Rrrrr…

Si vous étiez un âge ?
L’âge de ne pas y penser, à mon âge.

Si vous étiez une spécialité culinaire ?
Le Persillé de Tignes.

Si vous étiez un alcool ?
Une tiña colada !

Si vous étiez une devise ?
Tignes Semper vivens.

Si vous étiez un sujet tabou ?
Le ski dôme, ce projet de piste couverte de 420 m de long, pour skier toute l’année, ne fait pas l’unanimité.

Si vous étiez un complexe ?
Mon complexe s’appellerait peut-être Val d’Isère, elle est plus huppée, je suis plus sportive, c’est de bonne guerre.

Si vous étiez un souvenir kitch ?
Une boule à neige, avec des poissons dedans.

Si vous étiez un livre ?
Mar-Tignes aux sports d’hiver ?

Si vous étiez un accessoire de mode ?
Un tricot de peau - j’adore ce mot - en dentelle de Tignes.

Si vous étiez un animal ?
Un amphibien, genre grenouille (de bénitier) aussi à l’aise sous l’eau que sur terre.

Si vous étiez une pratique originale ?
Le Bun J Ride. Un mélange de saut à ski, de saut à l’élastique et de transfert en tyrolienne. Vous êtes bien accrochés ?

Si vous étiez une légende ?
Justement, au temps où les villageoises faisaient de la dentelle, il arrivait que le soir, mais le samedi seulement, une femme, la Naroua, s’installe à côté d’elles et file aussi. Mais malheur à celles qui continuaient à filer après minuit, en empiétant sur le dimanche, la Naroua se mettait alors à les frapper avec un pied de bœuf en marmonnant des formules magiques. Le dimanche c’est sacré !

Si vous étiez une caractéristique physique ?
Musclée, taillée, affûtée !

Si vous étiez une position sexuelle ?
La SuperPipe ou des Games classés X.

FOCUS TIGNES

Le caractère Mon-Tignard

Jusque dans les années 50, les prêtres, lors de leurs visites pastorales, avaient pour obligation de mettre par écrit les caractéristiques de leur paroisse : église, état des finances, coutumes… Mais ils devaient également renseigner les travers, défauts et péchés de leurs ouailles.

Dans les archives d’un curé de Tignes, les siennes y sont décrites ainsi : “le Tignard est prudent, réservé jusqu’à la méfiance. Il se tient sur ses gardes, regardant du coin de l’œil celui qui se présente, étudiant la personne plus que ce qu’il dit. Il se méfie des paroles et cherche à deviner le but intéressé de l’adversaire, et plus encore peut-être, comment il sera possible de le rouler !” Comme tout bon montagnard, il a le sens de l’accueil chevillé au corps, quoi !

+ d’infos :
Tignes Autrefois ou le Voyage à Tignes - Brigitte Alzieu - Ed. la Fontaine de Siloé

Au pied de l'Arc-en-Ciel

Il n’empêche, le Tignard n’est pas si obtus qu’il paraît… En 2013, au moment où l’Assemblée Nationale se penche sur la question du mariage pour tous, la station se positionne en soutien au projet de loi. Elle propose notamment d’offrir un séjour aux premier(e)s marié(e)s concerné(e)s. Le contraire eut manqué de cohérence… Car depuis 2008, à l’arrivée du printemps, la station hisse haut le drapeau arc-en-ciel, l’emblème LGBT, pour une semaine de ski et de fête destinée à la clientèle gay. Mais pour ajouter un volet plus militant à cet événement plutôt commercial, depuis 3 éditions, les festivités s’ouvrent sur une «Pride» - la toute première à New York était, avant tout, un rassemblement en hommage aux travestis qui avaient eu le courage de s’opposer aux violences policières dont ils faisaient l’objet, une manifestation revendicative, avant d’être festive, quoi ! -. Entre 500 et 800 personnes participent donc chaque année à la Pride de Tignes, la seule au monde en station de ski, pour laquelle les «marcheurs» peuvent aussi être skieurs ou snowboarders, et dont les chars sont remplacés par des dameuses ou des motoneiges.

+ d’infos :
European Snow Pride & Gay Pride - du 16 au 23 Mars 2019 - tignes.com

Bleu de Tignes

Il ne s’agit pas ici de la pâte persillée qui fait le régal des gourmets de la station, mais d’un Bleu en short et crampons qui court après un ballon. Ce Bleu-là, pendant des années, venait à Tignes avec toute son équipe pour faire le plein de globules rouges.

A l’origine de l’idée, Aimé Jacquet, sélectionneur de l’Equipe de France et grand habitué des Savoie. Malgré les réticences du médecin officiel, dès 1997, il fait monter Zidane, Deschamps, Petit et les autres en Haute-Tarentaise pour leur stage de préparation. Ils remporteront la Coupe du Monde 1998 quelques semaines après leur dernier séjour savoyard. Persuadés de l’effet Tignes, les Bleus reviennent donc avec Roger Lemerre en 2000, et gagneront l’Euro. En 2006, malgré la rivalité entre les deux gardiens Barthez et Coupet, à son paroxysme pendant le stage, les Bleus vont jusqu’en finale du Mondial, mais s’inclinent devant l’Italie. L’effet Tignes perdure… jusqu’en 2008. Cette année-là, les joueurs sont enfermés dans leur chambre en attendant que Raymond Domenech officialise sa sélection, le suspens est évidemment insoutenable et dans un grand élan dramatique, les 7 recalés repartent en hélicoptère. A l’Euro, la France est sortie par l’Italie au bout du 3ème match. Et en 2010, coup de grâce, le milieu de terrain Lassana Diarra, qui ne supporte pas l’altitude, est malade pendant tout son séjour tignard, il en loupera la Coupe du Monde… Tignes ne ferait plus effet ? Quoi qu’il en soit, depuis, les sessions de préparation de l’Equipe de France se font à Clairefontaine.

© Grégory Mistral / © DR / © Andy Parant.com / © Lego
La rédaction