les alpes so hype !

riviera suisse et
freddie mercury

par Mélanie Marullaz - 5 juil. 2019

some Freddie to love

ON AURAIT TOUTES LES RAISONS DE S’ÉTONNER QU’UNE ROCK STAR BRITANNIQUE, ACCOUTUMÉE À L’EFFERVESCENCE DE LA VIE LONDONIENNE ET AUX EXCÈS DE SES NUITS, S’ENTICHE D’UN BOUT DE CÔTE LÉMANIQUE, LIEU DE VILLÉGIATURE PRIVILÉGIÉ POUR RETRAITÉS EN QUÊTE DE TRANQUILLITÉ. MAIS SI C’ÉTAIT JUSTEMENT CE QU’ELLE RECHERCHAIT, LA TRANQUILLITÉ ?

Freddie Mercury aimait beaucoup le Saint-Saphorin et passait sans problème de la table de Girardet - Chef du restaurant de l’hôtel de Ville à Crissier, qui comme lui s’appelait Frédy - à un petit bistrot derrière la gare où il mangeait le plat du jour. Il appréciait Montreux parce qu’on lui fichait la paix. Le fait de marcher sur les quais sans être abordé restait pour lui un fait étrange, mais agréable". Les habitudes du chanteur de Queen n'avait aucun secret pour David Richards et pour cause, c'est lui qui a produit, à Montreux, tous les albums studio du groupe depuis "It's a Kind of Magic".

I WANT TO BRAKE FREE

Ingénieur du son, Richards prend, en 1975, les manettes du flambant neuf « Mountain Studio », installé dans le nouveau casino de la Ville, où il travaille pour les Rolling Stones, David Bowie, Duran Duran... Trois ans plus tard y débarquent Freddie Mercury et sa bande pour enregistrer leur 7e album, «Jazz» -forcément, à Montreux...-. En ce mois de juillet, la grande Reine se passionne pour la petite : le Tour de France, dont la 18e étape, reliant Morzine à Lausanne passe sous les fenêtres du quatuor, leur inspirera les titres Bicycle Race ou Fat Bottomed Girls. Rapidement convaincus que la quiétude des lieux leur offre une pause loin des médias propice à la création, non seulement les musiciens reviennent sur la Riviera dès l’année d’après, mais ils achètent carrément le Mountain Studio. Ils y enregistreront leurs quatre derniers albums.

 

 

ANOTHER ONE BITES THE DUCK

Pendant leurs séjours montreusiens, les musiciens louent une maison voisine du Casino, la Lake House, rebaptisée «Duck House» ou même «Duckingham Palace» par Freddie Mercury, en raison, comme son nom l’indique, des canards qui aiment s’en approcher. Le petit chalet adjacent, qui sert de hangar à bateau, est aujourd’hui mondialement connu: on devine son toit en ombre chinoise, devant le Léman, sur la pochette de l’album «Made In Heaven» paru 4 ans après la mort du chanteur.
Si Montreux devient sa 2e maison, ce n’est pourtant pas dans la Lake House qu’il trouvera la tranquillité recherchée, mais dans un grand appartement surplombant le lac : “si calme et apaisé, tranquille et idyllique, il y a de la magie dans l’air, quelle vue magnifique, une scène à couper le souffle”, chantera-t-il dans le titre «Winter’s Tale», quelques semaines à peine avant de quitter définitivement la Suisse et s’éteindre à Londres, le 24 novembre 1991.

CRAZY LITTLE THING CALLED MONTREUX

5 ans plus tard, sur la Place du Marché, Brian May, le guitariste de Queen, inaugure, en présence de nombreuses personnalités et amis de Freddie Mercury, dont Claude Nobs, Maurice Béjart et Montserrat Caballé, une statue de bronze à son effigie. Aujourd’hui, elle est devenue un véritable lieu de recueillement. La Lake House, elle, ne se visite plus, mais il est possible de la louer. Quant au studio d’enregistrement, réouvert en 2013, il propose une exposition permanente consacrée à Queen. A l’entrée, ses murs sont recouverts de messages d’admirateurs et de déclarations d’amour. Queen est né à Londres, mais ce sont les rues de Montreux qu’infuse son esprit: la petite ville vaudoise est devenue La Mecque des fans de la moustache la plus célèbre du rock britannique. S’il s’y promenait aujourd’hui, il n’y serait probablement plus aussi tranquille.

+d’infos : http://mercuryphoenixtrust.com/studioexperience

http://mymontreux.ch

Mercurymania

Prenez une équipe de passionnés de musique, accessoirement fans de Queen, et une ville avec laquelle le groupe a tissé des liens privilégiés. Le terreau est favorable pour en faire un lieu de pèlerinage. Au début des années 2000, de manière plus ou moins confidentielle, naît donc le «Freddie Mercury’s Montreux Tour», une visite guidée sur les traces du chanteur de Queen à travers les lieux qu’il a fréquentés : le Mountain Studio, la Lake House et sa statue, évidemment. Très vite, ces fans organisent également une journée de commémoration pour la date anniversaire de la star. Mais depuis 2016, cette journée a fait des petits, et c’est maintenant sur trois jours que l’association Montreux Celebration lui rend hommage avec une série de concerts et d’événements gratuits, dont des rencontres avec ses proches, ouverts à tous les inconsolables de Freddie.

+d’infos : http://montreuxcelebration.ch
Freddie Celebration Days, du 5 au 8 septembre 2019