les hits du eat

tendances food

par Fleur Tari Flon - 20 févr. 2020

frappé par la food

A L’HEURE OÙ PETITS PRODUCTEURS ET LOCAVORES PASSENT À TABLE, LES FOODISTAS PRENNENT LA TANGENTE ET AÏE AÏE AÏE ! DE LIMA À SHANGAÏ, ON MÉLANGE LES STYLES ET ON OSE TOUT : FOOD TECH, FOOD FUSION ET FOOD E.T TÉLÉPHONE MAISON, LA FOOD COURT L’EFFET WAOUH ET PUIS C’EST TOUT.

J’aime pô les sushis !

Produit tendance au début des années 2000, le sushi devient has been avec une offre pléthorique, à la qualité inégale. La bulle sushi est donc sur le point d’exploser au profit de l’asian fusian food. La tendance est de mélanger les saveurs de contrées exotiques. C’est d’ailleurs la plus instagrammable des tendances avec des millions de vues. Imaginez un sushiburger. Il suffit de remplacer les buns par du riz, et de fourrer le tout avec ce que vous aimez (steack, thon, etc.). Pas convaincu ? Que direz-vous alors d’un sushi burito (le tacos est remplacé par une feuille de nori) ? Cette tendance touche même les bistrots. Pourquoi ce succès? Le burger cesse de nous faire rêver et l’asian food porte une image bonne pour la santé... à tort ou à raison.

La cuisine fait son show !

Fini les endroits feutrés, exit les serveurs et maîtres d’hôtels compassés. La tendance est à l’effet waouh. En 2020, c’est avec les 5 sens que l’on attire le client. Paul Pairet, cuisinier avant-gardiste et chef visionnaire, le pratique dans son restaurant Ultraviolet à Shanghai. Seuls, 10 convives par service sont amenés en van, dans une zone industrielle, un lieu tenu secret pour un menu divin au choix imposé. L’expérience multisensorielle peut commencer. Un impressionnant système d’imagerie, la diffusion d’odeurs et de musique accompagnent le service de chacun des plats. Des artifices inconnus jusqu’alors pour un grand restaurant, mais adorés des clients du monde entier. Les expériences de ce type se multiplient déjà autour de la planète...

La gastronomie À DOMICILE

C’est la plus tendance des tendances. Se faire livrer chez soi. Au point que les restaurateurs se posent bien des questions. Il y en a deux qui ne s’en posent plus vraiment : Jean Valfort, restaurateur et créateur de plusieurs Dark Kitchen et Rémi Chabanas à la tête d’Uber Eats France. Dark Kitchen, ce sont des établissement conçus pour la livraison de repas à domicile, des restaurants «virtuels», où l’on garde la cuisine professionnelle et la brigade, mais où l’on s’affranchit du service en salle, pour cuisiner des bons petits plats dédiés à la livraison. Ainsi, Dark Kitchen se concentre sur la préparation des plats tandis qu’Uber Eats se charge de leur livraison.

Big is BEAUTIFULL

Oubliez la restauration rapide, née à la fin des années 1980, qui rimait surtout avec malbouffe. La nouveauté, ce sont les food-courts, apparus timidement l’an dernier, ils poussent à la vitesse grand V. La tendance est même au gigantisme, avec ces derniers mois, des restaurants de plusieurs milliers de mètres carrés qui s’installent à Lyon (La Commune, Heat...), Nice (La Halle Gourmande), à Bordeaux (La Boca) et bien sûr à Paris (La Félicita, Ground control). Plus récemment, la chaîne Eataly s’est ouverte sur 4 000 m2, en plein Marais. Elle est capable de servir des centaines de couverts à la manière des bouillons parisiens. On annonce aussi l’ouverture du plus grand food court d’Europe à Paris en 2020, dans un espace de 5000m2.

Tacos bling bling

La cuisine péruvienne fait une entrée fracassante en France. Bel exemple : Coya, après avoir connu un succès retentissant dans les grandes capitales (Dubai, Londres, Abu Dhabi) a planté le décor à Paris, dans une ancienne église. On se bouscule pour savourer une cuisine nippo péruvienne, la cuisine nikkei. C’est l’endroit où il faut goûter les spécialités qui nous font voyager dans un méga espace. Normal, puisque le Pérou est également la terre natale de la pomme de terre au quinoa, en passant par les cacahuètes, les citrouilles et les avocats. Dégustez aussi le pisco (le cousin sexy de la tequila), fabriqué avec 12 kilos de raisin pour un litre. C’est la nouvelle boisson tendance que tous les branchés de la planète préfèrent (presque) au champagne!

Food TECH

Quelle alimentation nous permettra de nourrir près de 10 milliards d’individus en 2050 tout en préservant le confort et le plaisir de manger ? C’est tout l’enjeu de la food-tech, et la France, pays de la gastronomie, est tout particulièrement impliquée. Des chercheurs émérites se penchent sur nos assiettes et promettent l’avènement des protéines alternatives, l’aliment parfait et la Heathy food, sans compter des solutions contre le gaspillage alimentaire et le zéro déchet émergent. Joli menu !

© vpanteon