mâle et diction

quand monsieur spoile

par Frédéric Charpentier - 15 nov. 2019

madame et la dure loi des séries

“NON, NON ET NON JE NE SUIS PAS CONTENTE !” - FULMINE MADAME - “POURQUOI AS-TU PRIS UNE TELLE INITIATIVE SANS M’EN PARLER D’ABORD ? EST-CE QUE MOI J’AI DÉCIDÉ TOUTE SEULE D’EMMENER MAMAN EN VOYAGE DE NOCES AVEC NOUS QUAND ELLE L’A IMPLORÉ ?” MONSIEUR FAIT NON. ELLE SE RADOUCIT : “OUI, CEST VRAI MON LOULOU, COMME TU ES GENTIL, TU AVAIS DIT OUI...”

Enfin, radoucie pas tant que ça, puisque le volume remonte : “Mais ce que tu as fait là est inqualifiable, tu m’avais juré que tu attendrais pour qu’on le regarde ensemble !” Monsieur fait Profiler bas : “Je ne sais pas ce qui s’est passé, en zappant, je suis tombé sur le générique de début - que j’adore - j’ai cru qu’ils rediffusaient un vieil épisode ! Puis j’ai fini par réaliser que c’était la nouvelle saison en constatant qu’ils avaient tous pris 5 kilos, enfin surtout les filles !” Il se marre, mais pas Madame : “Tais-toi impie, blasphémateur ! Moi la fan absolue qui a pleuré et rit devant les 15 premières saisons, qui connaît par cœur tous les dialogues de toutes les scènes d’amour, qui a reporté notre mariage car la date tombait le samedi de la sortie de la saison 3, qui ai appelé nos enfants Meredith et Derek, et voilà que toi, oui toi, tu as osé regarder le début de la saison 16 de Grey’s Anatomy avant moi ! Je ne t’aime plus, disparaîs à jamais de ma vue !!!”

Plus belle la vie ? Ici c’est Hot zone et Scène de ménage !
(Toi fidèle lectrice, Working girl que je sais fine Mouche et pas Mytho, tu sais que ce genre de dispute Hard est un Engrenage qui commence en The game et peut se finir en Chernobyl, même dans Une famille formidable d’Un village français sous Un si grand soleil !) Bref, Loulou prépare un Billion de réponses : Je te trouve injuste, c’est quand même toi, la perfide, qui m’avait annoncé que Daenerys Targaryen était la sœur de Jon Snow - ah zut vous ne le saviez pas ? - et j’en avais perdu le sommeil, j’étais devenu complètement Braquo, Mes chers voisins en sont témoins, eux qui me comparaient à un Walking dead ! De toute façon, chérie, ton vrai gros problème c’est que tu es devenue addict aux séries, et que si nous n’avions pas une 2e télé, je ne pourrais plus regarder mes 5 matchs de foot par semaine !” Madame chausse ses yeux noirs de Mafiosa, Loulou va sûrement goûter à sa Big bang théorie : “Euh, dis-donc le Maniac, on n’est pas chez Les sauvages ! Je sais que Le bureau des légendes du quartier raconte que je passe Dix pour cent de mes journées à mater Netflix, je ne le nie pas, mais c’est mon Plan cœur ! Demain nous appartient et moi j’ai besoin de savoir si Derrière les barreaux, Hélène et les garçons vont pouvoir créer leur Maison close au col de Buffy contre les vampires !”

Les revenants de Downtown Abbey monteraient-ils une House of cards à Pigalle ?
Il lui avoue : Catastrophe ! Je m’inquiète pour ta santé mentale, il y a Urgences ! Que Les lascars Hippocrate et Good doctor me viennent en aide ! Voilà des Years et des years que je suis ta Famille d’accueil, mais là, je suis certain que ton Amie prodigieuse t’a jeté un Sortilège de chez les Borgia ! Je vais devoir appeler Dexter pour faire du Narcos-Profilage. A moins que tu n’aies ramené un virus de Guyane, de Nashville, Rome ou Paris, etc... mais il faudrait qu’en 24 h chrono, Joséphine ange gardien te sorte de ce Tunnel... !” Elle lève les yeux au ciel : “Je t’en prie, Au nom de la rose arrête un peu de la jouer Soprano ! Je ne suis ni de la Kamelott, ni une Connasse ! Et surtout le plus important, c’est de savoir si Mérédith va aller en prison dans la saison 16 !”

(Dis-donc lectrice, retrouverais-tu les 61 titres de séries cachées dans ce texte ??)

illustration Sophie Caquineau