mdr

coni-rêve

par Magali Buy - 17 déc. 2018

a star is borgne

C’était il y a 15 ans et pourtant, je m’en souviens comme si c’était hier. J’étais bien alignée à côté des autres, sur mon 31, pas bien différente des copines, mais suffisamment pour sortir du lot. C’est d’abord elle qui a tendu la main pour regarder toutes mes coutures, puis lui, et hop, feu flamme !

Je n’avais jamais connu de vrai foyer et j’avais hâte… Pourvu qu’ils me gardent le plus longtemps possible ! Je portais une robe rouge clinquante à paillettes pour briller et faire bonne impression, force est de constater que j’ai eu raison, je n’ai pas bougé.

Depuis, chaque année, à l’époque de Noël, on sort les vieilles boîtes de souvenirs, on souffle la poussière, sonnez le tocsin, ça sent l’sapin !

J’adore ce moment où je garde un œil sur tout, je suis super excitée, mais je reste sage, droite et sans bouger, pas bien envie de me faire enguirlander. Mais quand vient l’heure de réveillonner, là, j’exulte !

LABEL, NUIT DE NOËL !

Je suis toujours avec le grand Norman, fier et un peu hautain, il est fan de sujets épineux, fait son malin et n’aime pas qu’on lui marche sur la tête, je dirai même qu’en général, ça ne le branche pas du tout ! Mais avec moi, c’est différent. Il n’a pas vraiment le choix, il se laisse faire et ne résiste pas, je domine et j’adore ça ! Tout proche de nous, complètement allumé et bi-polaire, c’est GuyLand. Il passe son temps à faire des clins d’œil, une fois à gauche, une fois à droite, soit il a les boules, soit il ne les a pas, dur de garder le fil. Electrique, l’ambiance !

ENTRÉE EN MATIÈRE

Bien installé et chacun à son poste, 13 à table, les hostilités peuvent commencer. Aux premières loges, je jubile d’avance. Comme tous les ans, mamie a du insister pour passer derrière les fourneaux ! La voilà qui arrive, go les escarres, go ! Tout le monde le sait, elle est un peu blette et plutôt gratinée. Heureusement, j’mange pas de ce pain-là, eux, pas le choix, ils vont encore avoir le foie gras. Mais l’heure est à la fête, ils préfèrent glousser à gorge déployée que de s’en gaver, tout le monde mange, boit et rit aux éclats, moi j’attends la Cène qui tue, quand soudain, la bande des 13, dessert…

MINUIT CRÉTIN

Enfin !!!! Ça s’agite en bout de table, HOUUUUUU y’a du piquant!!! “T’as trop serré la ceinture et t’as les fruits confits pour être aussi désagréable ? T’as le cœur et les marrons glacés ? Tu mets vraiment le paquet cette année, t’es pas un cadeau !” Ça y est, Ange et Luce remettent le couvert et commencent à nous chanter la messe. A chaque fois qu’il est l’heure de donner vie à la crèche, c’est toujours le règlement de conte, ils courent ils courent la fourrer !! AAAAhhhh si seulement je pouvais rigoler… Mais non… à l’autre bout, ça embraye. Dès qu’on parle grelots, Papi yoyotte et commence à s’frotter la tête en chantant tombe la neige, il ne viendra pas ce soir… pas franchement salvateur ! Tous les gosses pleurent !

Maman intervient, papi lève la cane, mamie brûle un cierge, papa s’emmêle, Norman tremble, Guy pète un câble, maman crie DOUX JESUS MARIE JOSEPHHHHH et roule maboule, je m’accroche aux branches et je tooooombe !!!!!! Complètement con s’telle action ! Jingle bêle, l’étoile déneige…

© inarik