mdr

crash test

par Frédéric Charpentier - 9 mars 2019

madame fait le constat de sa vie

Madame entre en coup de vent dans la salle de bains. Loulou est en train de se raser la couenne et manque de se faire une Vangogh ! En la zieutant dans le miroir, monsieur couvert de mousse, tique : «et c’est quoi cette plaque d’immatriculation dans ta main …?»

Madame a les yeux d’une ado prise en flagrant délit de piercing dans la narine sans avoir décroché le sésame parental… “J’ai eu un problème avec l’Audi, enfin c’est surtout elle qui en a un !” Le temps suspend son vol, imité par Monsieur dont les 2 neurones se sont réunis en Cellule de Crise pour savoir quelles mesures prendre, c’est quand même SON Audi, merdzut ! Soit exil de la fautive chez sa mère à lui, soit l’enfermer une nuit entière avec François H, une vraie punition, quoi !

Une fumée blanche sort de sa cheminée nasale. Furieux comme un pape, il annonce : “Avant de te faire écarteler, j’aimerais connaître ta version. Que s’est-il donc passé, parle, femme !” Elle s’évente avec son AA-123-AA tordu et soupire : “En vérité, je te le dis, je n’ai pas fauté, c’est l’autre qui m’est rentré dedans à l’insu de mon plein gré…” Elle soupire : “J’étais à un rond-point, j’écoutais Charline à la radio en attendant de m’engager, tu sais, comme toi pour le mariage” - “Sois gentille, des faits, je veux des faits” - “C’est tout bête, à ce moment-là, un abruti déboule derrière moi et paf, il m’explose l’arrière, nous étions comme soudés l’un à l’autre !” - “Si tu pouvais m’épargner les détails égrillards et croustillants…” - Elle monte les tours : “Il était très énervé le mec, il ne s’est même pas excusé et m’a demandé pourquoi je n’avais pas démarré, tu vois le genre qui voulait m’intimider” - Canard se détend : “Il n’avait pas encore vu à qui il avait affaire…” - “Alors moi, je lui ai agité le constat sous le nez en lui demandant s’il savait écrire !” - “Waow, bien joué ! C’est vrai que question constat, t’en a déjà rempli quelques-uns !” - Elle ne relève pas : “Du coup, il s’est écrasé, il a sorti son portable et commencé à photographier le choc, moi idem et là il m’a demandé si je ne voulais pas faire un selfie avec lui, le nain” - Monsieur jubile : “Je suppose que t’as pris le cric et que tu lui a niqué un genou !?” - “Non, je lui ai juste proposé d’envoyer le selfie à sa femme, ça l’a bien calmé !”

Puis, elle brandit le constat comme la Statue de la Liberté sa torche : Monsieur décrypte le document : “Bon, normalement, c’est tout pour sa pomme, il est en tort à 100%. Et mon Audi elle ressemble à quoi ?” - Madame toussote (en 1 mot) gênée :“Je savais que tu allais me poser cette question, le problème c’est son Hummer…” - “Je sais, tu m’as déjà dit qu’il n’était pas de bonne humeur.” - “Non, sa voiture c’était un Hummer, et la tienne n’a pas fait le poids… (moue ironique) les Allemandes, c’est d’un surfait ! On dirait une Smart maintenant, avec ton sac de golf incrusté dans le siège conducteur... Mais je constate aussi que tu ne t’inquiètes pas pour ma santé, je pourrais ne plus mesurer qu’1m20, morte étouffée par l’airbag !” - Monsieur pince les lèvres : “Tu as raison, je crois bien que je vais aller déboucher mon meilleur champagne pour fêter ce miracle…” - Elle jubile : “Tu devrais, car j’ai quand même une bonne nouvelle : le chauffard m’a fait une proposition…”“Attends, je n’ose pas imaginer, il veut t’épouser ?“ - “Non, mieux encore. Son idée, mon Loulou, serait de racheter ton épave un bon prix pour en faire un objet d’art dans son jardin. Génial, non ? Il veut l’appeler Le choc des cultures…”

Illustration Sophie Caquineau