mdr

merci pour tout !

par Magali Buy - 6 avr. 2017

positive pansée

Remercier la terre, suivre ses guides... Nombreux sont les prêcheurs, regard perché dans le vent, fidèles à l’univers comme le dentier au stéradent ! Paraîtrait même que la gratitude mène à la sérénité, ça vaut l’coup d’essayer ? En route pour ma journée d’essai....

7h00. “Par le pouvoir du crâne ancestral, je détiens la force toute puissante !” A peine levée, paupières décollées, par cette maxime, j’investis ma mission, louée sois-tu, force divine ! Devant toi, je m’incline, reconnaissante de ce nouvel éveil à la vie. Jusque-là, je gère. Unis vers et contre tous, je respire toujours, gratitude première. Fastoche !

CAPE, ÉPÉE ET BOUCLIER

7h12. Je m’engouffre dans le tourbillon du matin : café renversé, plus d’eau chaude, chemise mal repassée, course effrénée, l’école ventre à terre, caprice des foudres de guerre : grève de la cantine, la nounou qui badine, choper la belle-doche, faire un trou dans sa poche, arriver à reculons, patron sur l’ponton ! 24 de tension, unis vers et contre tous, Gratitude 2ème ! Merci, c’est vite dit !

1Oh. Calmée. Le boss me confie la pépite, THE dossier PPP «Pressé-Prime-Paillettes», mes vacances à Papeete ! Roule ma fille et mets de l’huile ! Morphologie subite en Y, bras tendus vers le cosmos, cheveux dans l’ventilo : je suis le maître du monde, vous dis-je !!! Oh bénis sois-tu et qui que tu sois !!! Unis vers et contre tous, Gratitude high level ! TRUC DE FOU comme ça marche !

ETOILÉE

12h00. Sortez les toques, c’est moi qui régale ! Grands crus, mets délicats, l’univers est avec moi, je m’emballe ! Très lucide, je me dis que finalement, c’est pas compliqué, la gratitude. Pas de quoi en faire tout un plat. Deux petits mercis et voilà l’résultat ! Quand je les vois, eux, les super convertis, communier avec la lune, se nourrir de l’énergie terrestre ou partir en pèlerinage pour remercier la vie, c’est un peu pousser mémé dans les orties ! Ils en font un cinéma !

Regardez-moi, pas eu besoin de me fourrer des plumes à la Yacari en tournant à la sauvage autour des arbres, ni de m’irradier, des pupilles aux pieds, à moitié à poil genre Conanne la barbare, glaive à la main brandi jusqu’au ciel ! “Puisons la force terrestre, mes amis, suivons le spectre !” Non seulement ça craint, mais c’est un coup à prendre une sacrée remontée de sève ! J’veux bien être aventurière, mais sûrement pas Xéna la guerrière !

Que l’univers me fracasse si je mens, simplicité, efficacité, unie vers et avec moi... Et en avant Guingamp !

MOMIFIÉE

14h30. Ventre plein, poches vides, coup de fil, mal de bide : l’école, mon fils... Allo les pompiers, y’a mon gamin qui hurle ! Il a choisi le jour pour se péter le bras, celui-là ! Mon dossier, on en parle, Microcosme ? C’est toi qui vas essuyer les plâtres peut-être ? J’espère au moins qu’ils vont lui filer du gaz hilarant, au p’tit kid en kit, je noierai mon chagrin dedans. Si ça fait partie du jeu cosmique, c’est super drôle ! Mon amour, mon boulet a mal, moi, mère juive hypocondriaque jetée au milieu des bactéries à foison, sac en papier, scalpel hydro-alcoolisé, à trépigner qu’il se magne avec le mortier que j’arrête d’hyper ventiler ! Enfant, dossier et Papeete en péril, je prends perpette et disette en avril ! Beau dicton à la con, mes rimes me tueront ! Oh maudit sois-tu, qui que tu sois, unis, vert et contre moi, Ingratitude par delà l’émoi ! J’ai défié, je prends la fessée! MERCI, y’a pas d’quoi!

3h du mat. Fin de journée à materner, chougner, pester, enrager et insulter la terre dans son intégralité. Mowgli assommé, j’ai fait nocturne avec mon PPP, prise de tête intégrée. Mise à l’épreuve relevée, dossier bouclé, harassée, j’en conclus qu’il faut quand même être bien perché pour se la jouer «la vie est belle» à perpétuité, alors qu’avec Roberto Begnini, j’en ai chialé jusqu’à la lie. Palpitations au sommet, gratitude insomniaque démultipliée, game over, phase d’essai terminée !

Convaincue de passer une journée illuminée, j’ai fini tarée. Panse-moi, je rêve... Demain, j’fais grève !

© zolotareva_elina