mdr

ne loupez pas la bande annonce
du dernier film réalisé par notre maf !

par Mélanie Marullaz - 10 oct. 2018

Le retour de la vengeance du mercredi

Pop-corn et eskimo en main, cher spectateur, te voilà devant la bande-annonce d’un blockbuster, le 2ème épisode d’une saga mi-comédie, mi-horreur, lancé par la voix d’une sorte de barry white, mais en plus inquiétant : «wednesday is back… and it’s angry…»*. (* le mercredi est de retour… et il est en colère…)

PREMIÈRE SÉQUENCE - INTÉRIEUR JOUR

une maman, quadra activ’, cheveux courts et lunettes rouges, se laisse tomber sur le canapé avec un large sourire et un souffle de soulagement : “Ouf ! Nous allons pouvoir, à nouveau, profiter d’une petite matinée à la cool, les filles ! Sans réveil, sans speeder, comme ça, en milieu de semaine, une petite pause déjà méritée !” N°2 et 3 entrent dans le champ en courant, se jettent à ses côtés, des images de batailles de coussins et de câlins alternent avec de gros plans de N°1, qui lève les yeux en souriant derrière son bouquin, le tout au ralenti et dans une belle lumière de fin d’été. Toi, spectateur avisé, tu sais que tout ce bonheur ne va pas durer.

DEUXIÈME SÉQUENCE - INTÉRIEUR JOUR

Succession de plans serrés sur l’«Organiseur familial», grand calendrier multi-colonnes accroché au mur de la cuisine. A chaque nouvelle image, une main, tenant un crayon, rajoute un mot sur la case du mercredi : orthophoniste, athlé, dessin...

En fond sonore, la voix de la maman, au téléphone avec sa sœur, explique : “Non, mais tu comprends, à force de répéter à N°3 qu’elle avait des longs doigts fins et un joli coup de crayon, je ne pouvais pas lui refuser ses cours de piano, ni ceux de BD… Et puis je n’arrête pas de les sermonner sur l’importance de l’implication dans une activité, du coup, je ne pouvais décemment pas demander à N°2 de renoncer à l’athlétisme… et ç’aurait été un crève-cœur ! Tu verrais comment elle me regarde à chaque fois qu’elle me voit enfiler mes baskets pour aller trotter, on dirait le Chat Potté ! Quoi ? Supprimer l’escalade de N°1 ? Ah non, hein ! C’est la seule discipline sportive qu’elle accepte de pratiquer, parce qu’elle ne risque pas de «décéder des genoux» comme elle dit… Et finalement comme le paresseux, son animal totem, c’est plutôt une bonne grimpeuse.” A la vue des cases qui se remplissent, spectateur, tu as envie de crier : “Attention, méfie-toi !!!” La tension monte et tu te ronges les ongles…

TROISIÈME SÉQUENCE - EXTÉRIEUR JOUR

Plan large et fixe sur la voiture familiale garée devant la maison. A la manière d’un Time Lapse, on voit le soleil traverser l’image de gauche à droite, pendant, qu’en accéléré, sur fond de générique final de Benny Hill - chacun ses références - la mère, d’abord pimpante et décidée, rentre dans la voiture, charge N°2 et 3 pas très réveillées, démarre, revient avec N°2, rentre dans la maison, ressort, repart à vide, revient avec N°3 des partitions à la main, re-rentre, ressort, repart avec N°3 un carton à dessin sous le bras, revient à vide, re-rentre, ressort, repart avec N°2 et deux autres gosses en tenue d’athlé, revient, beaucoup moins fringante, avec cinq sacs de courses pleins et N°3 blasée, re-rentre, ressort, ouvre la porte d’une autre voiture pleine de gamins déchaînés qui s’est garée devant la sienne et dont s’extirpe N°2, la poursuit alors qu’elle joue à chat avec l’un des gamins déchaînés échappé du Maman-Taxi, la rattrape par le colbac, re-rentre, ressort, repart à vide et revient avec N°1 en tenue d’escalade. Il fait nuit. La musique s’interrompt quand elle sort de la voiture, subclaquante et échevelée. Toi, spectateur, tu l’aurais parié.

SÉQUENCE FINALE - INTÉRIEUR NUIT

La maman s’écroule sur le canapé avec la légèreté d’un éléphant de mer s’échouant sur un rocher et l’air dépité : “Youpi, c’est mercredi…”

+ d’infos :
mavraieviedemaf
.wordpress.com

Illustration Sophie Caquineau