on en fait des caisses !

la roue tourne !
l'oklö bike

par Gaëlle Tagliabue - 13 mars 2020

cyclo trio

INNOVATION TECHNIQUE FROM ANNECY, L’OKLÖ BIKE EST À CE JOUR L’UNIQUE ALTERNATIVE ENTRE LE VÉLO URBAIN DE BASE ET LE VÉLO CARGO, ALIAS BREAK FAMILIAL DES DEUX-ROUES. OU COMMENT TRANSPORTER 2 ENFANTS À LA FOIS, TOUT EN RESTANT DANS LES CLOUS. FOLKLÖ NON ?

Quand on partait de bon matin, quand on partait sur les chemins... à tri-cyclette... et comprenez bien là, à trois sur un vélo et non sur un vélo à trois roues. La précision méritait d’être faite, vous en conviendrez !
A l’origine de ce concept né à Annecy en 2018, deux papas de deux enfants (chacun) les Bruno & Bruno et un troisième acolyte indépendant, Bertrand. Le premier, Bruno Guittard -ingénieur de formation et issu du monde de l’industrie- allume la mèche en imaginant le concept, le second, Bruno Chériaux -spécialiste de la communication digitale- raccroche rapidement l’aventure tout comme Bertrand Casteu, écocitoyen convaincu.
Avec un dénominateur commun: la volonté farouche d’aller au bout de leurs convictions écologiques et de palier à l’un des principaux freins du développement de la mobilité douce à vélo ; le transport d’affaires et de marchandises (enfants de moins de 15 kg, entrez dans la catégorie de votre choix !).

FOLKLO ET ÉCOLO

Là où le vélo cargo, certes looké, mais volumineux, lourd et manquant de souplesse, pouvait en freiner certain(e)s, le biclou Oklö mise plein taquet sur la maniabilité. Original et populaire, pas plus encombrant que son homologue de ville classique, l’Oklö Bike permet donc le transport de deux enfants... Oui oui à la fois! Et ce grâce à un concept breveté unique : un grand baquet disposé à l’avant du vélo - qui ne tourne pas avec le guidon - disposé sur un cadre de vélo de facteur pour une solidité à toute épreuve.
Première réaction : triple zut. Vous connaissez sans doute mon penchant irrépressible pour l’activité physique... et bien l’Oklö Bike va m’offrir une raison de moins de me la couler douce. Ce monde se liguerait-il définitivement contre l’oisiveté? Théorie du complot mise à part, il s’agit de proposer une solution accessible pour délaisser la voiture et transporter chiens, chats et autres furets, sacs de courses et autres boulets, oups pardon enfants (être écolo ne vous ferait pas perdre votre sens de l’humour?), en toute sérénité. Et ils ont prévu l’option électrique (ouf ou quadruple zut).
Avec le kit d’accueil bébé qui transforme le baquet en nacelle, un enfant à partir de 9-12 mois et jusqu’à 3 ans peut être placé devant vous, face à la route et surélevé par rapport aux pots d’échappement. Arceau et capote imperméable prévus. Bien vu. Et selon les usages, le baquet de se transformer en astucieux bac de portage pouvant contenir deux grands sacs de course, une cagette de légumes et même des cartons de pizza ! De quoi éviter la catastrophe du sac en équilibre qui se déverse au premier rond-point pris un peu trop serré.

BICLOU PRATIQUE

Dans leurs locaux de la pépinière Galiléo, les Bruno ont toutes les cordes à leur arc et leur bureau-entrepôt est à l’image de leur savoir-faire. C’est ici, en lieu et place, qu’ils imaginent, développent, commercialisent, mais aussi qu’ils assemblent chaque vélo qui arrive en pièces détachées. Le cadre et la fourche en provenance d’Asie, les béquilles d’Italie, les phares et rétroviseurs d’Allemagne. Pour la partie frenchy de l’histoire, la structure du baquet, les jantes et le rayonnage, la peinture du cadre et de la fourche viennent de Saint-Etienne, les textiles sont assemblés dans un atelier de Seynod (complété par un autre en Slovaquie) et le panneau de châtaignier du baquet est mis en forme près d’Annecy. A chaque commande, Bruno Guittard remonte les manches et actionne son huile de coude pour assembler pièce par pièce le futur prétendant au trône des petites reines qui se décline en deux modèles. L’Utileo, utilitaire par excellence avec une position plus sportive et un guidon plat, et le Famileo, le familial de la gamme avec une position redressée, type vélo hollandais, et le baquet pouvant accueillir le fameux kit bébé. Une demi-journée de boulot et 3 à 4 semaines max d’attente pour recevoir son vélo tout beau. Citadin et malin.

 

+d'infos : http://oklo.bike