on en fait des caisses !

la roue tourne !
la vae pour mon bicloune

par Frédéric Charpentier - 16 mars 2020

mon vélo est au courant

MARRE DE TRANSPIRER SUR VOTRE 2 ROUES OU DE VOUS FAIRE DOUBLER PAR DES VÉLOS ÉLECTRIQUES ? ENVIE DE REPRENDRE VOTRE VOITURE ? SURTOUT PAS ! TRANSFORMEZ VOTRE BICLOU EN REDOUTABLE VAE, NON MAIS ALORS...

Les Français seraient les 3es plus gros consommateurs de vélos électriques en Europe, avec quelque 3 millions de « VAE » en circulation. Mais si comme Pénélope Fillon vous n’avez pas les moyens d’acheter un VAE neuf, alors électrifiez votre bicyclette afin de recoller au peloton de ceux qui atteignent facilement la vitesse max autorisée de 25 km/h, au lieu de vos 12 à 15 km/h habituels. Bon d’accord, il faudra tout de même pédaler ! Ben oui, sinon c’est une mob !

Question à kit ou double : ce moteur, on le met où ?

Mes notions en mécanique étant un peu justes, j’ai demandé l’expertise de mon pote Armand super-bricoleur-expert-vélo qui monte un kit électrique avec la même aisance que vous une mayonnaise... Pour lui, c’est LE dilemme car il existe 3 possibilités :
- le moteur pédalier : plus puissant, mais plus lourd. Attention il faut prévoir une chaîne et un pignon solides. Montage moyennement facile.
- sur la roue arrière : meilleure motricité, mais plus compliqué à poser car il faut remonter la transmission. Sauf si vous êtes adepte des tutos Youtube.
- sur la roue avant : simple à installer, avec batterie soit interne (pas pratique à recharger) soit sur le cadre. Défaut : l’avant est alourdi.

Et sinon, du côté de Grenoble, on a peut-être trouvé LA solution avec le système Gboost. C’est Ebike Lite, une boîte de Saint-Martin d’Hères qui l’a mis au point en revisitant le moteur par friction, souvenez-vous du Vélosolex... Un moteur de moins de 1kg (en 2 versions), 2 batteries au choix (1,6 ou 2,3 kg) permettant 50 à 75 km d’autonomie, très simple à installer, étanche, débrayable, silencieux, qui récupère de l’énergie en descente et un usage intelligent de ses 5 modes d’assistance, connecté à votre smartphone. Et roule !

Mais il n’y a pas que le moteur dans la vie, voici les 3 commandements d’Armand :

1 - la qualité tu viseras. Une monture en bon état avec un cadre solide (acier mieux que l’alu) et un système de freinage super performant. Car il faudra pouvoir arrêter la bête dopée (et plus lourde).
2 - ta batterie tu bichonneras : « La chaleur la rend malade et le froid la tue » (dicton cycliste). C’est l’élément le plus coûteux des kits. A poser sur le porte-bagages ou dans une sacoche. 3 - ton VAE tu protégeras : choisis un gros U de 3 kg, très lourd mais, en même temps, c’est le vélo qui le porte !

Et vous, petite Reine branchée devenue, ne vous restera plus qu’à chantonner : «... à bicyclette... »

 

+d'infos : http://aboost.bike/fr

© Ljupco Smokovski