OnlyGirls

beauté labellisée

par Christine Mouez Gojon - 7 sept. 2019

slow cosméto go ! go ! go !

L’ENGOUEMENT POUR LA SLOW COSMÉTIQUE, CE MOUVEMENT QUI MILITE POUR UNE MISE EN BEAUTÉ PLUS ÉCOLOGIQUE ET PLUS SENSÉE, GAGNE DU TERRAIN. TU NE SERAS PEUT-ÊTRE PAS PLUS BELLE POUR AUTANT, MAIS LE SENTIMENT D’AVOIR BONNE CONSCIENCE, C’EST CERTAIN.

Fondée en 2012, par Julien Kaibeck, un chroniqueur belge (c’est pas une blague !), spécialisé dans le bien-être et la santé au naturel, la slow cosmétique s’inspire de la mode du «slow» (pas la danse collés-serrés, évidemment !), mais de la «slow food», la «slow télé», la «slow city», ça te parle ?... Elle veut dire quoi exactement cette mouvance ? Faut-il déserter les parfumeries ? Ne plus acheter de crèmes anti-âge ? Se démaquiller avec l’eau du puits ? Renoncer à ces petits pots si sexy ? La S.C. se veut active, intelligente, pleine de bon sens, et en adéquation avec la nature. Gogo ou écolo, il faut choisir.

ALLER À L’ESSENTIEL

Demande-toi, si ce produit que tu viens d’acheter contient des nutriments idoines pour ta peau ? Des acides gras? Des vitamines? Si, oui, comment sont-ils apportés à ton épiderme ? Sont-ils transformés chimiquement ? Un peu prise de tête. Dis-toi que le meilleur exemple d’une cosmétique intelligente est celui d’une huile végétale (jojoba, argan...) aromatisée avec une huile essentielle adaptée. Il répond à un besoin précis. Tu as tout compris ! Et, en prime, tu peux la fabriquer à la maison. Oh la chance !

RAISONNÉE ET RAISONNABLE

Les adeptes du mouvement S.C. sont a priori friands de produit bio. Mais la démarche «slow» va plus loin : c’est consommer ce qui t’est seulement nécessaire, au juste prix, en privilégiant la qualité à la quantité, et en complétant les soins par des gestes simples comme la gymnastique faciale qui concurrencerait n’importe quel anti-rides... C’est adopter une vraie détox dans ta routine-beauté. Juste pour rire, si tu deviens accro à la Slow Cosméto, ça va sans doute ramener de l’ordre dans ta salle de bains et dégager les étagères ! Elle tend également à te sensibiliser aux divers abus du «greenwashing» qui t’influencerait par des appels «marketing nature», alors que le produit n’en contiendrait que peu ou pas...

UNE BEAUTÉ DE STAR

A la manière des guides qui attribuent des étoiles aux restaurants qu’ils jugent les meilleurs, l’association «Slow Cosmétique» remet une à trois étoiles éponymes à des marques qui valent le détour parce qu’elles répondent à la majorité des critères stricts et précis de la charte officielle «Slow Cosmétique» établie par les experts en la matière, membres bénévoles de l’Association à but non lucratif. La mention «SC» décernée à des artisans engagés pour une beauté «plus vraie» serait le seul label qui associe expertise de terroir, ancrage artisanal, circuits courts, marketing raisonnable et démarche éthique. Un moyen pour guider les consommateurs vers des produits et des services inscrits dans une démarche globale engagée, différente de la labellisation «bio», mais dans le même esprit d’une fabrication traditionnelle, dans le respect de l’homme, de l’environnement, de la vie en général...