OnlyGirls

bien être : comment maintenir
l’équilibre dans ton corps ?

par Delphine Guilloux - 26 nov. 2018

comme un poisson dans l'eau

Peut-être avez-vous déjà eu un poisson rouge ? Vous vous êtes appliqué à lui changer son eau régulièrement et lui donner à manger une nourriture adaptée pour le maintenir en vie… Sous peine de le voir faire la planche ! Eh bien sans le savoir, vous avez maintenu son équilibre acido-basique ! On peut facilement comparer l’entretien du bocal aux cellules du corps humain qui doivent évoluer dans un milieu ni trop acide, ni trop alcalin pour survivre.

Un peu comme un poisson dans l’eau, nos cellules ont besoin de baigner dans un milieu suffisamment propice pour pouvoir circuler, communiquer et se reproduire correctement, pour assurer un bon fonctionnement de l’organisme. C’est ce que l’on appelle en naturopathie, l’équilibre acido-basique.

Trop de stress, une mauvaise alimentation, et c’est tout cet équilibre qui est mis à mal. Vos petites cellules menacées d’extinction… Alors, voici quelques conseils précieux pour maintenir ou restaurer votre équilibre acido-basique.

UNE MÉCANIQUE BIEN HUILÉE !

Au cours de la journée, le corps produit de l’acidité qui, lorsqu’elle est trop importante, est stockée dans les tissus pour permettre de garder le pH du sang neutre. Cette neutralité acido-basique est une priorité pour notre corps, c’est pourquoi le pH sanguin varie très peu. La nuit, le corps fabrique moins d’acidité et c’est d’ailleurs sur ce temps de repos que les poumons et les reins en profitent pour évacuer les toxines. Pour réguler l’équilibre acido-basique, les reins filtrent l’acide urique du sang et les poumons expirent le gaz carbonique.

Le pH est neutre lorsqu’il est à 7. Un pH moyen inférieur à 6,5 traduit la présence d’acidité.

ALERTE AU DÉBORDEMENT

Face à une source trop importante d’acidité dans l’organisme, les poumons et les reins ne parviennent plus à faire leur travail d’élimination. L’organisme va alors pomper les ressources minérales présentes dans les os, pour tamponner, provoquant un affaiblissement de la masse osseuse, et surtout une déminéralisation globale de l’organisme avec des carences en magnésium, calcium, potassium et des oligo-éléments comme le fer, le zinc ou le cuivre. On parle alors d’acidification de l’organisme qui peut provoquer d’importants dégâts, notamment sur le système digestif (hyperperméabilité intestinale), articulaire ou nerveux. Cette acidification peut poser également les bases de toutes sortes de maladies chroniques.

REDRESSER LA BARRE !

Alors comment récupérer un bon équilibre acido-basique ? En luttant contre l’acidité ! On adopte une alimentation «basique» : légumes, légumineuses, oléagineux, viandes blanches ou poissons. On limite les produits industriels, trop sucrés, les produits laitiers et l’alcool, et surtout, on se protège des sources de stress, grande pourvoyeuse d’acidification de l’organisme.

Il existe des compléments alimentaires à base de citrates de minéraux qui viennent tamponner cette acidité et aider l’organisme à retrouver son équilibre acido-basique. En principe, une cure de deux à trois mois, accompagnée d’une bonne hygiène alimentaire suffit à redresser le terrain et permettre à vos cellules de se sentir… comme un poisson dans l’eau !

© H2Orobert
Delphine Guilloux
Naturopathe et Iridologue