OnlyGirls

conseils beauté :
un fond de teint ? mais lequel ?!

par Christine Mouez Gojon - 8 nov. 2018

à chaque peau son pot !

Il existe des produits idoines bien tolérés pour te faire un joli teint, mais c’est comme les médocs, ne prends pas forcément ceux que tes copines te recommandent ! Ordonnance cosméto perso.

On a toutes fait l’expérience d’un cosmétique inadapté ! Chère payée ! La condition d’un make-up réussi, c’est d’abord connaître la nature de ta peau. Le fond de teint que tu trouves sublimissime sur ta voisine peut s’avérer une vraie cata pour toi. Les galéniques ont évolué, et il existe forcément une gamme de maquillage qui te correspond. L’acide hyaluronique hydrate, la perlite absorbe l’excès de sébum, le collagène repulpe. La glycérine, actif de soin plus léger, a remplacé la cire et la vaseline. Exit les formules épaisses, parfois occlusives. Les particules minérales ont gagné en finesse.

TAILLER DANS LE GRAS...

Le problème des peaux grasses, plus épaisses, mais très sensibles, c’est la brillance. Pour pallier l’excès de sébum, choisis des masques à l’argile verte. Vas-y doucement sur les soins purifiants d’une agressivité sournoise qui dope la production de sébum : le contraire du résultat souhaité, on est d’accord. Opte pour des formules «oil free», non comédogènes. Evite les textures «crème». Plutôt un fond de teint compact ou une mousse matifiante riche en perlite. La bonne idée : le maquillage à base de minéraux absorbants. Régulateur, il couvre la peau en la laissant respirer. Idem pour les poudres minérales, véritables soins anti-inflammatoires et anti-bactériens. Coup de chaud ? Des feuilles anti brillance, toujours dans ton sac. Un effet buvard pour des retouches utiles et ponctuelles.

A L’EAU, À L’HUILE…

Une peau sèche est toujours assoiffée, et sans éclat. Pas de fonds de teint poudrés. Il te faut une texture crème, fluide, souple et confortable, gorgée d’acide hyaluronique et de glycérine pour préserver du confort et flouter les ridules. Mise sur des produits irisés. Leurs nacres éclairent le teint. Choisis un blush crémeux en stick pour pallier un vilain effet «plâtreux».

HYPER-SENSIBLE, ET ALORS ?

Fine et délicate, ta peau picote, rougit, tiraille pour un rien. Elle est hypersensible, donc très réactive. Il ne t’est pas pour autant interdit de te maquiller. Au contraire, les fards vont neutraliser les rougeurs, estomper les réactions cutanées, et protéger ta peau des agressions extérieures. Utilise des produits hypoallergéniques, testés sous contrôle dermatologique, sans conservateur, ni parfum. Fonds de teint à la texture légère, non comédogène, riche en antioxydant et agents hydratants. Pour atténuer le «flush», une base verte, va unifier ta carnation. Pas de blush rose, plutôt terre de soleil. Brumise de l’eau thermale sur ton visage maquillé pour le protéger et l’hydrater.

QUELQUES RIDES ?

Oublie le fond de teint couvrant qui les accentue et les poudres qui migrent dans les sillons. Préfère ceux fluides à tendance aqueuse. Joue sur les perfecteurs de teint qui cachent les petits défauts : c’est l’option «blur» (flou, in english), des produits qui lissent et forment un film invisible sur la surface de la peau.

© Mike Orlov