OnlyGirls

eczéma
sous examen

par Christine Mouez Gojon - 10 mars 2020

pas de chance au grattage

ON TE DIT QUE C’EST BÉNIN ET PAS CONTAGIEUX. TE VOILÀ BIEN AVANCÉE ! CAR TU LE SAIS, L’ECZÉMA PEUT FAIRE DE TON QUOTIDIEN UN VÉRITABLE ENFER. COMMENT T’EN DÉBARRASSER ? CAR CE N’EST PAS UNE FATALITÉ... MAIS EN ATTENDANT, TU PEUX TE GRATTER, MARTINE !

L’eczéma est une pathologie qui touche 2,5 millions de patients dans l’hexagone, hommes et femmes à parité. 1 enfant sur 5 en souffre. Rougeurs, petites vésicules, plaques squameuses, démangeaisons incontrôlables allant jusqu’à causer des lésions cutanées à la limite du supportable, tels sont les symptômes de cette dermatose prurigineuse inconfortable, qui peut s’avérer très tenace.

PATHOLOGIE À FACETTES

L’eczéma est un terme générique qui se décline au pluriel. Il n’existe pas un eczéma, mais des eczémas. D’origine génétique, atopique, de contact, médicamenteux ou nummulaire dont la forme et la taille des lésions font penser à une pièce de monnaie. Séborrhéique (dans le cuir chevelu), dyshydrosique (due au stress), ou aussi microbien... Sur les paupières, dans les oreilles et ailleurs encore...

CORTICOÏDES ET BON SENS

C’est une maladie qui te colle à la peau, et quelle que soit la forme dont tu es atteinte, le traitement allopathique s’inspire des principes thérapeutiques en vigueur de l’eczéma en général : corticothérapie, stéroïdes, crèmes topiques, antihista- miniques, tous font le job... Mais il existe aussi beaucoup de remèdes naturels. Pour s’en débarrasser, pallier les récidives ou les espacer, tu dois rigoureusement contrôler la sécheresse intense de ta peau et adopter quelques gestes réflexes basiques. Ne pas te laver avec de l’eau à trop haute température, utiliser un savon surgras et sans frotter. Dans ton bain, de la farine d’avoine, ou une tasse de sel de table apaiseront les douleurs. Focus sur les vitamines A, B12, B3, C. Elles aident à hydrater la peau. L’application de compresses imbibées de décoction végétale sur les lésions (à base de tilleul, camomille, guimauve...) ou d’une pâte à l’eau (liqueur de burow, oxyde de zinc...), renouvelées plusieurs fois par jour, soulagent également. Elles contiennent des corticostéroïdes pour favoriser une rémission plus précoce. A retenir également : le vinaigre de cidre dilué à tapoter sur les zones à problème. Pour hydrater, mise sur l’aloe vera en gel, l’huile de bourrache ou d’onagre. Pour apaiser, il y a les soins aux huiles essentielles aux propriétés anti inflammatoires et régénératrices (géranium, camomille, palmarosa). Et puis, pour prévenir la récidive : mange peu sucré, consomme des probiotiques, des compléments alimentaires (zinc, souffre), utilise des cosmétiques sans parfum, évite le vent et le froid qui dessèchent. Pense à la gemmothérapie : macéras de bourgeons d’orme (eczéma suintant), bourgeons de cassis (eczéma allergique)... Limite tout ce qui détériore la flore digestive (antibiotiques, mauvais gras...). Et choisis des vêtements et sous-vêtements en coton (les matières synthétiques ou la laine peuvent irriter la peau) à porter à l’envers pour éviter le frottement des coutures.

© Tierney