OnlyGirls

Enceinte
ET en forme !!

par Delphine Guilloux - 18 juin 2019

ma grossesse en liesse

VOTRE GROSSESSE, VOUS LA PRENDREZ COMMENT ? GRILLÉE, EN SAUCE OU AU NATUREL ? ALORS QUE VOUS LISEZ CE PRÉCIEUX ARTICLE, PEUT-ÊTRE ÊTES-VOUS DÉJÀ ENCEINTE, OU VOUS EN CARESSEZ LE DOUX PROJET ? OU ALORS, VOUS ALLEZ PROCHAINEMENT DEVENIR GRAND-MÈRE, TANTE, MARRAINE… ? EN TOUT CAS, CETTE PÉRIODE DE LA VIE D’UNE FEMME MÉRITE UN ACCOMPAGNEMENT POUR LA VIVRE AU MIEUX.

Pour préparer au mieux l’arrivée de bébé, apporter à son organisme les nutriments dont il a pile besoin à ce moment-là n’est pas si intuitif que ça ! Voici quelques conseils pour vivre sa grossesse le plus naturellement possible...

Je n’arrive pas à tomber enceinte

Bien entendu de nombreux facteurs entrent en jeu en cas de difficultés à tomber enceinte. Mais la première des solutions à mettre en place, c’est l’alimentation ! Les nutriments qui vont favoriser la fertilité sont les aliments riches en fibres et en antioxydants, un apport suffisant en protéines animales et/ou végétales de qualité, un apport en oméga 3 - comme 2 cuillères à soupe/jour d’huile de lin - , des bons apports en zinc.
Enfin, l’élément essentiel, l’acide folique de la vitamine B9 est essentiel au renouvellement cellulaire ainsi qu’au développement du fœtus. Pour trouver cette fameuse vitamine B9, on met l’accent sur les avocats, tous les légumes verts, les noix, noisettes, la châtaigne, les asperges, le chou de Bruxelles, le jaune d’œuf cru...

Premier trimestre : la chasse aux nausées

Les nausées matinales de la femme enceinte traduisent le plus souvent une surcharge hépatique, une hypoglycémie ou une carence en vitamine B6, en fer et en magnésium. Boire de l’eau citronnée au cours de la journée aidera à détoxifier le foie en douceur. Prendre des repas légers et fractionnés, riches en fibres en veillant à respecter une index glycémique bas. Les épices telles que le gingembre, le curcuma, le fenouil, le cumin, ail, oignon, le basilic, le persil, la menthe fraîche pour leurs vertus antioxydantes, antibactériennes, carminatives (réduit les ballonnements) et digestives.
Une carence en fer peut être responsable d’un placenta de petite taille. Pour sa richesse en fer, mais aussi en calcium, magnésium, manganèse et zinc, la spiruline est particulièrement adaptée.
Pour son apport en acide gamma linolénique, l’huile de bourrache est recommandée au cours du premier trimestre, il aidera dans la régulation du système hormonal.
Enfin, pour éviter les vergetures, l’huile de Tamanu fait des merveilles, à condition de l’appliquer régulièrement et dès le premier trimestre !

2e et 3e trimestres : je soutiens mon organisme

La flore intestinale de la mère est primordiale, d’abord pour permettre une bonne gestation du fœtus, puis pour la transmettre au bébé à la naissance. Une alimentation riche en aliments lacto-fermentés est donc conseillée. Pour lutter contre la constipation, fréquente chez les femmes enceintes, un apport en enzymes digestives, comme par exemple la bromélaïne, vous aidera.
Dès les premières semaines de grossesse, la mère devra transmettre de la vitamine E au fœtus, comme l’huile de germe de blé, qui lutte contre un éventuel risque de prématurité.
Les oméga 3 sont particulièrement importants. Ils permettent le développement du cerveau et des yeux du bébé.

Après la naissance

Que vous allaitiez ou non, vous avez encore besoin d’un peu de soutien pour affronter les nuits sans sommeil, et vous remettre d’aplomb au plus vite ! Comptez sur la spiruline et le magnésium pour vous y aider !

Delphine Guilloux
Naturopathe et Iridologue