OnlyGirls

santé connectée

par Christine Mouez Gojon - 1 janv. 2019

c'est la fashion geek

Dans la catégorie «accessoires wearable», tu as déjà la montre, le bracelet et les lunettes connectés. Prochaine étape, les vêtements «intelligents». Plus qu’une mode, une révolution incontournable.

Des capteurs intégrés dans tes fringues et connectés à ton smartphone via des applications, enregistrent et te relaient des données hyper perso, aussi bien ludiques qu’utiles, sur ta vie, ta condition physique, ou encore ton état de santé… Et même plus si affinités. Jusqu’alors, réservés aux sportifs de haut niveau, les vêtements connectés ciblent d’autres secteurs tout aussi divers que la mode, la médecine… On a tous, en nous, un cyborg qui sommeille.

SANS BALLON, POINT DE SALUT

Les joueurs de foot et de rugby sont pionniers dans la «geek attitude». Ils sont équipés de puces GPS insérées dans l’étiquette ou sous l’écusson de leur maillot qui analysent leurs performances. Toi, avec ta liquette connectée, tu pourras gagner des billets pour assister à un match de ton équipe préférée, accéder aux listes de produits dérivés. Ho ! La chance ! Le maillot passe à la machine : ouf ! Et il ne coûte pas plus cher qu’un maillot tradi, re-ouf !

SI TU FAIS DU VÉLO…

Tu ne vas pas pouvoir te passer d’un D-shirt (digital shirt). Il synthétise les indicateurs-clé de ta course (vitesse, rythme cardiaque, distance parcourue), corrige ta posture, enregistre ton temps passé «en danseuse», la cadence de pédalage pour t’informer du ratio effort-efficacité avec retour haptique et audio, il te fixe des objectifs que tu partages avec d’autres cyclos et il t’avertit quand il faut boire et en quelle quantité…

DESIGN ET HIGH TECH

La célèbre veste «Jacquard» (du nom de l’inventeur lyonnais du métier à tisser) conçue en synergie par Google et Levis n’a pas de capteur. C’est toute la zone textile qui se transforme en espace tactile et interactif. Ainsi, ta veste devient une télécommande universelle. A l’extrémité des manches, un pavé de tissu émaillé de fils conducteurs, et doté d’un bouton interactif, relié à une oreillette, permet d’un glissement de doigt d’assurer la liaison avec ton smartphone. Tu peux presque tout faire, même corriger ton swing, juste en caressant ta manche.

L’AMOUR SOUS CAPTEURS

Focus sur les sous-vêtements connectés : soutien-gorge, culotte pour les filles, et boxer pour les garçons. Chacun des partenaires fait vibrer un point particulier des sous-vêtements de l’autre à distance. Dans le même registre, le soutien-gorge qui se dégrafe spontanément quand le rythme cardiaque de sa propriétaire s’accélère ! La robe qui devient transparente en fonction de l’intensité de tes émotions. Plus prosaïque, le maillot de bain équipé de mini panneaux photovoltaïques pour recharger ton mobile sur la plage…

Dans un registre moins léger, ces textiles connectés peuvent se montrer fort utiles également au diagnostic de maladies respiratoires, cardiaques… Et leur suivi, notamment dans le contrôle de certaines maladies chroniques (diabète, allergies…). Nouveau : une petite chaussette pour bébé connectée pour anticiper les syndromes de mort subite… Quel vêtement ne finira-t-il pas connecté ? Mais, si tu veux simplement «déjeuner» en paix : fous-toi à poil ! Quoi que… Pour la paix, c’est pas forcément gagné...

© ra2 studio