OnlyGirls

soie thérapie

par Magali Buy - 15 mars 2019

au fil de soie

UN FOULARD SANTÉ, VOUS PLAISANTEZ ? ET BIEN NON... ON N’ARRÊTE PAS LE PROGRÈS ! FLEURS DE BACH ANTI-STRESS NI VU NI CONNU DANS VOTRE FICHU, SI LE PETIT CARRÉ COLORÉ VOUS RENDAIT PLUTÔT BRANCHÉE, GÉRALDINE MATTHEY, DESIGNER TEX- TILE LYONNAISE LUI DONNE LE DEUXIÈME EFFET... KEEP COOL !

Sa voix est calme et posée. Elle a ce petit côté rassurant venu d’ailleurs, celui qui ne s’explique pas et qui donne confiance, celui qui chante l’expérience. Curieuse de comprendre ce qui a bien pu lui passer par la tête, je lui prête une oreille attentive, j’ai hâte d’être au parfum.

DANS LES FIBRES

Géraldine n’avait pas de projet de vie précis. Orientée dans la communication, elle commence sa carrière à un poste de directrice com’ dans une société de textile. Magie du hasard, elle tombe amoureuse des tissus, étoffe le sujet et rajoute très vite une nouvelle fibre à son arc. Chargée de créer des collections pour l’ameublement, elle rejoint finalement le département du design et du style, l’aventure démarre et s’accroche à son cou...

AU CARRÉ

Petite trentaine, elle monte une première société spécialisée dans le même domaine, puis Emotis, une quinzaine d’années plus tard. Mais Géraldine a pris de la bouteille, de l’âge aussi. Ses envies changent, ses besoins avec, la quarantaine la bouscule et lui fixe ses nouvelles priorités. Et si son univers professionnel lui sourit, tout n’est pas si rose. Donner un sens à sa vie, prioriser son bien-être, massages, thérapies en tous genres ou quête de soi même, elle arpente et ne laisse rien au hasard : “le bien-être c’est un équilibre entre corps et esprit, une harmonie avec soi-même, c’est la base”. Et soudain, l’idée lui monte au nez. Elle veut aller plus loin, concilier sa passion du textile à ce qui fait du bien, créer pour autrui, offrir de la bienveillance...
Sensibilisée à l’utilisation des fleurs de Bach depuis des années, elle trouve l’idée un peu perchée d’intégrer les bienfaits de la thérapie florale aux fibres d’un foulard, plutôt osé non ?

CAS D’ÉTOLE !

Pour la petite histoire, les fleurs de Bach sont récoltées à l’état sauvage et solarisées pour en extraire les principes actifs. Souvent utilisées en médecine alternative pour apaiser les tracas émotionnels, elles agissent en profondeur, tout en douceur. La créatrice jette alors son dévolu sur une composition anti-stress qui permet de transformer les ressentis négatifs en positif, associée à un tissu fluide, vaporeux et vitaminé, bonne mine assurée! Etudiées pour être réveillées au contact de la peau, les élixirs floraux sont imprégnés dans les étoffes grâce à des microcapsules, avant d’être fixées à la chaleur. Une fois incrustés, le tour est joué ! Résistants à une vingtaine de lavages, les foulards peuvent être ensuite rechargés à l’aide d’un spray... Y’a plus qu’à !

MODE D’EMPLOI

Depuis 2014, entre lin et soie, seules deux collections de carrés et d’étoles ont vu le jour et portent tour à tour des inspirations d’Asie ou de thèmes plus nature. Géraldine suit seule la mode qu’elle s’impose et veut ses accessoires féminins et colorés, grigris de bonne humeur et de légèreté : “Si mes foulards persistent dans le temps et plaisent toujours autant, c’est que mes imprimés restent toujours d’actualité, pourquoi en changer ?” Se stresser à faire un foulard anti-stress pour être tendance, ce serait le bouquet non ?!

 

+d'infos : http://emotis.fr