toc toques !

restaurant
le pinson

par Fleur Tari Flon - 18 avr. 2019

comme un pinson

UN VRAI COUP DE CŒUR POUR CETTE NOUVELLE TABLE CHAMBÉRIENNE QUI VOUS MET DES ÉTOILES PLEIN LES YEUX.

Petite révolution à Chambéry, l’installation (sur la place Monge) d’Adrien Trouilloud, chef au CV impressionnant, deux fois étoilé Michelin, qu’on a aussi pu voir sur petit écran comme invité de Top Chef. Côté cuisine, Adrien collectionne les expériences prestigieuses: Chez Bruno à Lorgues, chez Ducasse, qui lui a confié de nombreux postes de chef (Abbaye de la Celle, Louis XV, Rech où il a obtenu une étoile, le Dorchester Londres, le Jules Verne...), puis chez Jacques Maximin, «un grand monsieur», et chez Lasserre à Paris où il décrochera encore une étoile. Mais que fait donc à Chambéry ce surdoué de la casserole ? La rencontre avec une belle Chambérienne Maud, devenue son épouse, bardée d’expériences dans le luxe, lui fait découvrir la région. Ensemble, ils sont tombés amoureux de ce joli emplacement avec une belle terrasse. “On avait un œil dessus. Dès qu’il a été en vente, nous avons sauté sur l’occasion”. La salle entièrement refaite est confortable et très joliment décorée. Modeste, Adrien Trouilloud n’évoque jamais son passé prestigieux. Il préfère laisser parler les assiettes, elles le font tellement bien !

CARTE SURPRISE

Au Pinson, contrairement à beaucoup de restaurants, il n’y a pas de plat du jour. La carte comporte 3 entrées, 3 plats, 3 desserts. Des plats généreux comme le chef, et surtout créatifs à souhait. Difficile de citer des exemples, puisque la carte a changé 3 fois en 5 semaines. Nous avons succombé à l’omble chevalier, céleri rave, à l’andouille, sauce crémée au vin jaune et piment d’Espelette et à la pièce de veau, asperges et petits légumes primeurs, une damnation ! Enfin, du côté des desserts, l’incroyable éclair vanille de 25cm ou l’omelette norvégienne revisitée sont incontournables.
Les vins sont choisis par le chef, dont c’est la seconde passion. Ils sortent souvent des sentiers battus. Citons un Riesling allemand, un vin du Liban et de Syrie (23€). La table qui a bon goût a aussi bon coût: (comptez 35€ plat-dessert). Le pinson devrait logiquement faire partie un jour ou l’autre de la «to do list» des inspecteurs du Guide. A découvrir sans tarder, peut-être avant qu’une étoile ne s’accroche au fronton du Pinson...

Le Pinson, 22 place Monge, 73000 Chambéry. Tél. 04 79 70 96 40