toi mon toit

visite de maison :
activ' à la neige

par Christine Pirot Hébras - 23 nov. 2018

rêve’ rbération...

Face au Mont Blanc, ce chalet d’exception de 700m2 est la réalisation du rêve un peu fou de Stéphanie et Grégoire. Entre tradition et modernité, matières brutes et éléments design, l’authenticité côtoie l’esprit contemporain dans une avalanche de styles !

«Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns…», disait Jacques Brel. C’est bien comme ça que l’ont entendu les heureux propriétaires du chalet «My World».

Il est des lieux plus propices à la contemplation que d’autres... C’est le cas de Combloux, près de Megève, où Stéphanie et Grégoire ont décidé de concrétiser leur rêve, avec deux couples d’amis, en construisant trois chalets version XXL face à la chaîne des Aravis. C’est dans ce cadre exceptionnel, avec une vue imprenable sur le plus haut toit d’Europe qu’est niché «Un Hameau au Cœur de Combloux». S’intégrant parfaitement au paysage, le chalet «My World» est un mélange parfait entre authenticité et contemporain, à l’image exacte de ce qu’aime le couple. L’esprit «ferme d’alpage» côtoie le mobilier design avec harmonie sur les 700m2 que compte le chalet.

Le résultat revient à l’architecte d’intérieur Géraldine Prétot des bureaux Megève Design ainsi qu’aux conseils experts de l’architecte d’intérieur Damien Carreres avec lesquels Stéphanie et Grégoire ont travaillé en étroite collaboration pour concrétiser ce projet un peu fou. Proposé à la location lorsqu’il n’est pas occupé par la famille et les amis, le chalet ne mégote sur rien : piscine, hammam, home cinéma, espace bar avec billard, bibliothèque, salle de jeux, six chambres et un dortoir enfants, rien ne manque au tableau.

SLALOMER ENTRE LES STYLES

Modernité et tradition font souvent bon ménage pour peu qu’on les marie avec style. “Les mélanges créent des contrastes qui dynamisent les espaces !” L’ancien est apporté par les matériaux : le vieux bois s’impose à l’intérieur par la charpente apparente qui provient d’une ancienne ferme. Pour faire une distinction entre les murs et le plafond, Stéphanie et Grégoire ont choisi de mélanger le bois grisé avec le bois brun plus rustique. Le mobilier design aux lignes épurées complète ce parti-pris déco sans fausse note. Le verre et le métal apportent leur touche moderne au lieu sans brouiller les pistes. Comme avec la suspension Bocci en verre soufflé qui tombe en cascade dans la cage d’escalier, centre névralgique du chalet, desservant les sept demi-niveaux. L’effet de transparence du garde-corps en verre laisse apparaître le lustre monumental haut de 7 mètres.

Dans la pièce de vie donnant sur la cuisine ouverte, la cheminée centrale panoramique, haute elle aussi de 7 mètres, sépare le salon du coin repas. Habillée de bois grisé en partie basse, elle se prolonge par des miroirs jusqu’au plafond, afin de masquer le conduit tout en allégeant la structure. Effet d’optique garanti avec la charpente du plafond cathédrale qui s’y reflète. Un détail esthétique qui contribue indéniablement au cachet de la pièce. Dans cette même démarche, l’escalier dessiné par l’architecte d’intérieur Damien Carreres, laisse vivre les perspectives tout en rassurant l’œil. Réalisées en bois, les marches sont un rappel des chalets traditionnels alors que le dessin contemporain du limon métallique, allège la structure qui semble en lévitation.

Côté salle à manger, le couple a choisi une table en bois fossilisé de Kauri aux dimensions uniques. Mesurant plus de 4 mètres de long, c’est une véritable pièce d’exception, réalisée à partir de deux tranches de conifère de Nouvelle Zélande, vieux de plus de 40000 ans ! Elle n’attend plus que les convives pour des dîners hors du commun. Comme le spectacle qu’offrent les larges ouvertures avec la vue imprenable sur le Mont Blanc.

L’ESPRIT COCOONING

Rien n’est laissé au hasard, tout est pensé pour optimiser au mieux le confort de chacun, comme dans les 7 chambres que compte le chalet. Dans la Master, le choix des teintes et des matières naturelles invite à la détente. A commencer par le mur de la tête de lit, entièrement capitonné d’Alcantara. L’alliance du blanc, du beige, et du gris est parfaitement en accord avec le bois vieilli. Pour compléter ce décor, Stéphanie a fait le choix de la légèreté avec deux suspensions en pampilles de nacre Verpan, qui encadrent le lit. La laine, la fourrure, le lin investissent le lit, les rideaux, les coussins, créant un nuage de douceur pour des rêves assurés.

Attenante, la salle de bain aux dimensions généreuses, bénéficie d’une vue à couper le souffle sur le plus haut toit d’Europe ! Reprenant le même code couleur, le blanc, le gris et le beige répondent à la charpente laissée apparente et au mur lambrissé. Les différents bois jouent des coudes avec le mur côté vasques, recouvert de carreaux de ciment gris aux motifs géométriques.

Photographe Frenchie Cristogatin
Christine Pirot Hébras
Journaliste